• Pokemon à 20 ans !

    Bonjour tout le monde ! 

    Je sais que j'ai déjà publié un article aujourd'hui, mais bon, déjà il était pas très joyeux, et en plus il y manque la mention d'un événement capital qui a lieu aujourd'hui : les 20 ans de la franchise Pokémon. Vous n'avez pas besoin de me suivre depuis longtemps pour savoir l'importance que Pokemon a bien pu avoir dans ma vie : il suffit de scroller un peu plus bas dans ce blog ou de regarder les catégories. Peut-être est-ce parce que je traîne un peu trop sur le côté geek de Facebook ou Twitter, mais j'ai l'impression que pour beaucoup de gens de notre génération, cela représente beaucoup ! Et pour cause : en y réfléchissant, ils ont grandi avec nous, et nous avons grandi avec eux. Pour chaque nouvelle génération, chaque nouveau jeu, chaque nouveauté, nous étions là. Ce n'est pas rien ! Même si on est moins fan qu'avant, même si désormais on ne suit plus l'anime, on ne collectionne plus les cartes ou ne jouions aux jeux vidéos, Pokemon a marqué de façon indélébile notre imaginaire, nos influences. 

    Personnellement, j'ai l'impression d'avoir toujours connu Pokemon. Certes, je n'ai pas toujours aimé : il a fallu que je tombe sur la huitième saison de l'anime sur Gulli pour commencer à vraiment aimer. Mais une fois que j'ai eu le déclic, c'était fini. Mes générations préférées sont les trois premières, et quand j'y pense, ce sont celles qui ont vu le jour quand j'étais encore une enfant : normal, donc. J'ai grandi avec Pokemon Rouge Feu et version Émeraude, que j'empruntais à ma soeur. J'adorais passer des heures à faire des équipes qui, avec le recul, étaient nulles à chier, mais cela a peu d'importance, des bases secrètes et des concours Pokémon. Mon premier Shiney était un Spinda... À l'époque, je n'avais pas la moindre idée de ce qu'était un Pokémon shiny et me demandais donc 1) pourquoi il avait une couleur différente 2) pourquoi il ne gagnait aucun concours alors que ça couleur verte et sa petite étincelle lui donnaient un charisme fou ? Maintenant que je m'y connais un peu mieux, je ne m'étonne même pas de cette trouvaille : il faut dire qu'un de mes loisirs favoris était de capturer des Spindas, car je trouvais ça vachement chouette et voulait tous les capturer, en raison de leurs motifs différents. Et après, je me demandais pourquoi ma soeur râlait après moi.... Ça devait coûter très très cher en Pokéball. 

    Pokemon à 20 ans ! Pokemon à 20 ans ! 

    Mon premier jeu Pokémon rien qu'à moi, ça a été Donjon Mystère : équipe de secours bleu sur Nintendo DS. C'était vraiment énorme ! En plus, le concept de Donjon mystère était tout nouveau à l'époque, ce qui rendait le tout encore plus cool. Bon, il m'a fallu des années pour atteindre le sommet du Pilier Céleste (j'étais vraiment nulle), mais cela est une autre histoire... Après son venus les jeux sur DS, et si j'ai d'abord accroché à version Platine, j'ai été déçue par version Noire et les suivantes. J'ai donc arrêté de jouer aux jeux Pokémon : j'ai conscience que les récents sont très bons, cela dit je préfère quand même les graphismes en 2D de la Game Boy et de la GameBoy Color. Je n'ai rien contre les nouveaux Pokémon, mais je n'aime tellement pas les graphismes de ce qui se fait maintenant sur DS/3DS que je ne jouerai probablement pas aux prochains jeux. Même si j'avoue, comme je vois d'où la saga a débuté, c'est toujours avec un peu de fierté que je regarde les avancées de Pokémon. 

    Pokemon à 20 ans ! Pokemon à 20 ans !

    Voilà voilà, je sais que c'était un peu racontage de vie, mais les sites sur Pokémon sont tellement nombreux et les fans tellement actifs qu'on se demande bien ce qui n'a pas déjà été dit, alors j'ai préféré raconter ma vie. Désolé pour la longueur... En plus, je viens de voir que Nintendo profite de cette année pour sortir plein de nouvelles choses (une nouvelles version de Pokemon pour cette fin d'année, un Pikachu Detective, le Donjon Mystère qui vient de sortir et qui semble redorer un peu le blason de la saga... Ils doivent profiter de cette année anniversaire (et donc publicitaire !) pour sortir des choses. Dans tous les cas, ça me fait plaisir de voir Pokémon au coeur de l'actualité. 

    Et pour toi, Pokémon, c'est quoi ?

    Akari.

     

    Pokemon à 20 ans !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • J'ai testé pour vous - être chiante

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Aujourd'hui, comme c'est très original et que ça ne se fait absolument pas chez toutes les bloggeuses, j'ai décidé de vous proposer un petit test ! Mais comme je n'ai pas de budget et que les parodies de blogs féminins/podcasts c'est trop mainstream depuis que Natoo existe, je vais vous proposer quelque-chose que je test sans le savoir depuis quelques mois. Non mais sérieux. Vous l'aurez peut-être remarqué avant moi. 

    Quand est-ce que je suis devenue aussi chiante ?

    Nan mais c'est vrai, l'autre soir j'avais du mal à dormir, et de fil en aiguille, grâce à mon smartphone, compagnon parfait pour transformer vos nuits d'insomnies en soirées à regarder des chats se casser la gueule sur Vine, je me suis retrouvée sur mon blog. En découvrant que l'habillage classique de mon blog me permettait de naviguer sur celui-ci sans peine depuis mon mobile, je me suis dit "pourquoi pas regarder ce que tu faisais avant ?". Ainsi, je me suis donc retrouvée, à deux heures du matin passées, à procrastiner ma phase de veille sur mon propre blog. D'accord : ce n'est pas très reluisant. Mais cela m'a permis de vois ce que je faisais avant, et de comparer au nombres de retours que j'avais. Et là, ce fût une claque. 

    J'ai fait quelques articles qu'aujourd'hui encore, je trouve plutôt bien. Je n'ai pas honte de le dire : il y'a des articles dont je suis fière, et que pour rien au monde je ne supprimerai de ce blog. Mais quand je regarde à côté, y'en a plein des hyper classiques qui puent le déjà vu. Avant, il y avait beaucoup d'articles où je ne me prenais pas au sérieux : maintenant, beaucoup moi. Dans son habillage rose bonbon, on blog est devenu semblable à celui de beaucoup de bloggueuses ennuyeuses qui peuplent de plus en plus toutes les plateformes. Vous en connaissez peut-être, ou alors en êtes vous une, de ces filles au blogs tous semblables qui te publient leurs "astuces du siècle" et qui finissent finalement par être tellement nombreuses et peu originales qu'on fini à avoir du mal à les distinguer entre-elles. Si vous voulez tenir un blog comme ça et que vous trouvez votre public, loin de moi l'idée d'aller vous emmerder, bien au contraire. Mais bordel, moi, c'est pas ce que je veux faire. J'ai tellement regardé ces blogs de loin en me disant que cela ne m'intéressait pas plus que ça, que finalement mon blog commence à y ressembler. 
    Je ne dis pas qu'il ne faut pas que j'écrive jamais un article sérieux, ou que je ne partage pas avec vous mes découvertes. Mais je constate que depuis plusieurs mois déjà, j'hésite à partager quelque chose que je ne trouve pas assez abouti. Et ce n'était pas comme ça avant, où je me prenais moins au "sérieux" et était finalement plus contente de ce que je publiais. 

    Bref, c'est tout pour moi aujourd'hui. À bientôt pour un prochain article ! 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Le temps passe plutôt vite, et je n’avais pas remarqué que cela fait presque trois semaines que je n’ai rien publié par ici. Certes, comparé à mes absences habituelles, ce n’est presque rien, mais bon. Aujourd’hui, j’ai décidé qu’on se retrouverait pour un point film pour ce mois de février. Au programme, Orgueil et préjugés façon zombie et Deadpool et quelques envies.

     

    Orgueil, préjugés et gros poing dans ta gueule

    Petit poing film de Février

    Certains d’entre vous connaissent peut-être Jane Austen et son Orgueil et Préjugés, ou auront peut-être vu son adaptation cinématographique.  Ce que vous êtes moins susceptibles de connaître, c’est une des (nombreuses) reprises de l’œuvre de l’auteur, qui a été récemment portée sur grand écran. Ne vous êtes-vous jamais dit en lisant cette œuvre qu’elle manquait un peu d’action, voire même de tenues sexy et de zombies ? Non ? Et bien, on s’en est chargé pour vous. Si ça m’a l’air d’être passé carrément inaperçu en France (je ne pense même pas que ce soit sorti en salles… Il faut dire que cela ne fait pas vraiment partie des œuvres que tout le monde connaît en France, contrairement à en Angleterre), il s’agit bien d’un vrai film dont on a parlé chez nos amis anglosaxons : un article y a même été dédié dans le Time.

    Je n’ai pas encore vu le film, mais je ne vous cacherai pas ma grande surprise en apprenant son existence. Il faut dire que c’est pour le moins surprenant… Surtout quand on sait qu’on y retrouve Matt Smith au casting. Ma foi. Je vous laisse avec la bande annonce, histoire que vous puissiez juger par vous-même. J’avoue, je pense que je le regarderai quand je pourrais. Au pire, j’adore me moquer toute seule des films que je trouve nul (ceux qui ont tendance à relever les défauts/incohérences dans les films savent).

     

    Deadpool

    Petit poing film de Février

    N’étant pas une fan inconditionnelle de l’univers des Comics, j’avoue que je n’ai appris l’existence de ce « héros » (les guillemets s’imposent ici) qu’avec la sortie du film. Même après avoir vu la bande annonce, je n’étais pas particulièrement sûre de si il fallait que j’attende ce film ou pas – mais quelques recherches sur internet, facilitées par l’enthousiasme des fans, m’ont convaincues que peut-être il fallait que je le voie. Finalement, par un concours de circonstances, je me suis retrouvée à l’avant-première à l’Odysseum de Montpellier.
    « Ce n’est pas la peine de prendre vos places en avance. C’est un petit film, il n’y aura sans doute pas beaucoup de monde » nous avait garanti la vendeuse, ne sachant sans doute pas de quoi elle parlait (un autre cinéma affichait déjà complet à Montpellier, et celle-ci était sans-doute restée loin très loin des réseaux sociaux qui ne parlaient plus de ça depuis quelques semaines). Grand bien nous en avait pris : une heure avant le début de la séance (programmée à 20h il me semble), les 200 places avaient bien était vendues. Et je comprends bien pourquoi. C’est génial, mais en même temps c’est n’importe quoi (bon, ok, des fois, ils en font clairement trop, mais bon, c’est aussi une part de l’esprit du film).

    Amateurs de gore, d’humour pipi-caca-pénis-wtf, ce film est pour vous… Les autres et les âmes sensibles, vous pouvez vous abstenir. J’ai adoré, car pour une fois, ce n’est pas un film de héros qu’on nous vend ! Le personnage principal (Deadpool) n’en a clairement rien à foutre, et n’hésite pas à s’adresser au spectateur à des moments pour le moins improbables, dans le plus grand des calmes. Comme le disent très bien les anglais : Not a single fuck was given. Prise au sens figuré, je pense que cette expression peut très bien décrire le film, au sens littéral, beaucoup moins. Je ne m’étalerai pas plus sur ce film, car beaucoup en ont parlé beaucoup mieux que moi et les autres en ont sans doute marre de lire des choses dessus à tout bout de champ. 

     

    J'aimerais voir... Dofus.

    Petit poing film de Février

    J'ai été au cinéma un nombre record de fois cette année (il faut dire qu'en plus, il y a pas mal de films que j'attendais). Mais il y'a un film que je n'ai pas encore vu bien que j'ai déjà ma place : celui de Dofus ! J'en ai lu du bien partout, je suis fan de l'univers et de ce que fait Ankama en général (je vous en parlerai un jour promis) et la bande annonce m'a juste trop donné envie. Comme je suis une pigeonne, j'ai acheté les places super chères sur le site d'Ankama histoire de pouvoir débloquer des items in-game et la nouvelle classe des Huppermages qui est très sympa je trouve, même si je suis nulle aux jeux vidéos et que donc je ne comprends pas très bien ce que je fais... Personne n'est parfait. 

    Voilà voilà, désolé pour cet article un peu long mais je me voyais mal en faire plusieurs très court (vu que le thème principal de mon blog n'est pas vraiment le cinéma, à la base). Sur ce je vous laisse, passez une très bonne journée ! N'hésitez pas à me laissez vous avis en commentaire ou à me parler des films en commentaires. Des bisous, et des cookies. 

    Petit poing film de Février

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Les pokemon en 1999...

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Faute de vous pondre un vrai article aujourd'hui (promis, j'y travaille), je voulais partager avec vous un truc un peu bizarre, que j'ai trouvé tout à l'heure. En effet, youtube étant ce qu'il est, je m'y suis perdue... Et je suis tombée sur la première pub pour Pokémon à avoir été diffusée chez nous. Je sais que cela ne paraît pas intéressant comme ça au premier abord, mais personnellement, je l'ai trouvé très... Glauque. Si de nos jours, on est habitués aux pubs badass incluant effets spéciaux à gogo, ce n'était pas vraiment le cas dans les années 1990 et 2000... Qui, il faut l'avouer, étaient remplies de plein de choses bizarres et inexplicables. Et je vous jure, cette pub en fait partie.

    L'arme du crime 

    Je vous promet, il s'agit bien de la toute première pub destinée à vendre un jeu Pokémon à des enfants. Pour cela, rien de mieux qu'un bus flippant, un chauffeur qui doit sûrement réquisitionner des enfants après les cours pour astiquer son levier à vitesses, le tout accompagné d'une colorimétrie dégueulasse ? Je vous le demande. Surtout quand ce dernier emmène des créatures adorables vers leur emprisonnement éternel ♥♥ (plus de 15 ans après, aucune de ces malheureuses boules de poils n'ont retrouver leur liberté...) #BusGoal

    À titre de comparaison, je vous propose la publicité pour Alpha/Omega (qui ressemble vachement à tout ce qui se fait au niveau publicitaire chez Pokémon depuis quelques années)

     

    Alors, qu'en pensez-vous ?

    Voilà voilà, cela clôture ce court article. J'espère que cela vous aura intéressé malgré tout ! J'ai décidé de refaire un article un peu moins creusé, dans la lignée de ce qui se faisait avant sur le blog (mais je ne sais même pas si ceux qui m'ont connue à mes débuts sur Ekla ont connu cette époque,c'est dire), car j'ai peur de vous assommer si je vous balance trop souvent des pavés. À bientôt j'espère ! ♥

    Les pokemon en 1999...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires