• Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Le temps passe plutôt vite, et je n’avais pas remarqué que cela fait presque trois semaines que je n’ai rien publié par ici. Certes, comparé à mes absences habituelles, ce n’est presque rien, mais bon. Aujourd’hui, j’ai décidé qu’on se retrouverait pour un point film pour ce mois de février. Au programme, Orgueil et préjugés façon zombie et Deadpool et quelques envies.

     

    Orgueil, préjugés et gros poing dans ta gueule

    Petit poing film de Février

    Certains d’entre vous connaissent peut-être Jane Austen et son Orgueil et Préjugés, ou auront peut-être vu son adaptation cinématographique.  Ce que vous êtes moins susceptibles de connaître, c’est une des (nombreuses) reprises de l’œuvre de l’auteur, qui a été récemment portée sur grand écran. Ne vous êtes-vous jamais dit en lisant cette œuvre qu’elle manquait un peu d’action, voire même de tenues sexy et de zombies ? Non ? Et bien, on s’en est chargé pour vous. Si ça m’a l’air d’être passé carrément inaperçu en France (je ne pense même pas que ce soit sorti en salles… Il faut dire que cela ne fait pas vraiment partie des œuvres que tout le monde connaît en France, contrairement à en Angleterre), il s’agit bien d’un vrai film dont on a parlé chez nos amis anglosaxons : un article y a même été dédié dans le Time.

    Je n’ai pas encore vu le film, mais je ne vous cacherai pas ma grande surprise en apprenant son existence. Il faut dire que c’est pour le moins surprenant… Surtout quand on sait qu’on y retrouve Matt Smith au casting. Ma foi. Je vous laisse avec la bande annonce, histoire que vous puissiez juger par vous-même. J’avoue, je pense que je le regarderai quand je pourrais. Au pire, j’adore me moquer toute seule des films que je trouve nul (ceux qui ont tendance à relever les défauts/incohérences dans les films savent).

     

    Deadpool

    Petit poing film de Février

    N’étant pas une fan inconditionnelle de l’univers des Comics, j’avoue que je n’ai appris l’existence de ce « héros » (les guillemets s’imposent ici) qu’avec la sortie du film. Même après avoir vu la bande annonce, je n’étais pas particulièrement sûre de si il fallait que j’attende ce film ou pas – mais quelques recherches sur internet, facilitées par l’enthousiasme des fans, m’ont convaincues que peut-être il fallait que je le voie. Finalement, par un concours de circonstances, je me suis retrouvée à l’avant-première à l’Odysseum de Montpellier.
    « Ce n’est pas la peine de prendre vos places en avance. C’est un petit film, il n’y aura sans doute pas beaucoup de monde » nous avait garanti la vendeuse, ne sachant sans doute pas de quoi elle parlait (un autre cinéma affichait déjà complet à Montpellier, et celle-ci était sans-doute restée loin très loin des réseaux sociaux qui ne parlaient plus de ça depuis quelques semaines). Grand bien nous en avait pris : une heure avant le début de la séance (programmée à 20h il me semble), les 200 places avaient bien était vendues. Et je comprends bien pourquoi. C’est génial, mais en même temps c’est n’importe quoi (bon, ok, des fois, ils en font clairement trop, mais bon, c’est aussi une part de l’esprit du film).

    Amateurs de gore, d’humour pipi-caca-pénis-wtf, ce film est pour vous… Les autres et les âmes sensibles, vous pouvez vous abstenir. J’ai adoré, car pour une fois, ce n’est pas un film de héros qu’on nous vend ! Le personnage principal (Deadpool) n’en a clairement rien à foutre, et n’hésite pas à s’adresser au spectateur à des moments pour le moins improbables, dans le plus grand des calmes. Comme le disent très bien les anglais : Not a single fuck was given. Prise au sens figuré, je pense que cette expression peut très bien décrire le film, au sens littéral, beaucoup moins. Je ne m’étalerai pas plus sur ce film, car beaucoup en ont parlé beaucoup mieux que moi et les autres en ont sans doute marre de lire des choses dessus à tout bout de champ. 

     

    J'aimerais voir... Dofus.

    Petit poing film de Février

    J'ai été au cinéma un nombre record de fois cette année (il faut dire qu'en plus, il y a pas mal de films que j'attendais). Mais il y'a un film que je n'ai pas encore vu bien que j'ai déjà ma place : celui de Dofus ! J'en ai lu du bien partout, je suis fan de l'univers et de ce que fait Ankama en général (je vous en parlerai un jour promis) et la bande annonce m'a juste trop donné envie. Comme je suis une pigeonne, j'ai acheté les places super chères sur le site d'Ankama histoire de pouvoir débloquer des items in-game et la nouvelle classe des Huppermages qui est très sympa je trouve, même si je suis nulle aux jeux vidéos et que donc je ne comprends pas très bien ce que je fais... Personne n'est parfait. 

    Voilà voilà, désolé pour cet article un peu long mais je me voyais mal en faire plusieurs très court (vu que le thème principal de mon blog n'est pas vraiment le cinéma, à la base). Sur ce je vous laisse, passez une très bonne journée ! N'hésitez pas à me laissez vous avis en commentaire ou à me parler des films en commentaires. Des bisous, et des cookies. 

    Petit poing film de Février

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Les épisodes de la saison 5 de got on leaké 
    Même Daenerys est obligée d'applaudir 

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Après un réveil difficile ce matin, ma condition d'esclave moderne m'a évidemment poussé, après ma tasse de thé habituelle, à me connecter sur Twitter afin de voir ce qu'il s'y était passé pendant que j'étais dans les bras de Morphée. Et là, horreur : j'apprends que les premiers épisodes de la cinquième saison de Game of Thrones (que tout le monde ici connaît au moins de nom) ont leaké. Mais pas seulement, un, voire deux... Non non non ! Ici, ce sont carrément quatre épisodes qui ont fuité, soit l'équivalent d'un mois de diffusion !

    Après quasiment un an d'attente jour pour jour, les épisodes fuitent le jour même de la diffusion du premier... Autant dire que je sus carrément déçue. Pas que je compte regarder ces épisodes, loin de là... Mais franchement, je suis désolée de voir cette année d'attente gâchée par un leak du genre. Parce que maintenant, ça va être la chasse ouverte au niveau de spoilers... Déjà que d'habitude, et surtout sur Twitter, les gens ne se gênent pas au niveau des spoilers, alors là, ça va être pire que tout, surtout que ça va durer un mois, et sur des épisodes que personne n'est sensé avoir vu ! Et le pire dans tout ça, c'est que cette saison inclut pas mal de variantes comparé au cinquième livre qu'elle adapte... En clair : ça va faire mal au cul au fan honnête, qui préfère ne pas prendre d'avance sur un mois de diffusion qu'il va devoir sinon passer à attendre, sur un suspens qu'on peut juger digne de Game of Thrones... Donc quel est l'intérêt ? Je l'ignore. En tous cas, beaucoup de personnes vont regarder ces épisodes. Elles font ce qu'elles veulent, mais l'idée de me faire spoil à cause cela me désole. D'ailleurs, ça me rappelle un peu la fois où les scripts des premiers épisodes de la huitième saison de Doctor Who avaient fuité, et que des fans désespérés et affamé s'étaient jetés dessus en les balançant à tour de bras sur Twitter... 

    C'est dingue comme on dirait que les gens n'ont pas de vie, au point de devoir se jeter tels des rapaces affamés sur la moindre info qui fuite sur internet, quitte à se faire arnaquer par la suite. Certes, ce n'est jamais entièrement la faute au fan, mais plutôt à ceux qui s'amusent à mettre ce genre d'épisodes en ligne histoire de créer un gros buzz, que nous alimentons tous de manière consciente ou non. Mais moi, quoi qu'il en soit, j'aime Game of Thrones, un peu trop peut être. Et c'est pourquoi je ne téléchargerai pas ces épisodes. Demain soir, je serai devant mon épisode de Game of Thrones à la télé, légalement. Et le celui qui s'amuse à venir me spoil gratuitement, je lui réserve un sort digne d'un complot entre Walder Frey et Tywin Lannister... Non pas que quelqu'un soit déjà venu me spoil Breaking Bad pour le plaisir de me gâcher la série (mais là n'est pas le sujet), mais quand même.

    Sur ce, je vous fait des gros bisous partout, et que vous regardiez game of thrones légalement, que vous piratiez les épisodes, lisiez le livre ou ne regardez pas la série, je vous souhaite encore plein de bons moments devant la série ! Et n'oubliez pas de ne pas spoil ceux qui en sont moins loin que vous dans la série (ou qui ne lisent pas le livre), car on est tous fans de la même chose et c'est complétement con de se faire gâcher nos loisirs par quelques trolls. 

    Amour, gloire et dragons,
    Akari.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Gravity Falls : le complot.

    Bonjour mes petits fennecs des neiges ! 

    Comme toujours, j'ai décidé d'être fidèle à moi même et je ne me tiendrai donc pas à mon planning d'articles (mdr) puisque j'ai trouvé un truc plutôt drôle en cherchant un fond d'écran. Je vous explique.

    Si vous voulez, ça fait déjà un moment que je procrastinais la recherche d'un fond d'écran... Mais mes cours d'histoire sur le Moyen Orient étant ce qu'ils sont, l'appel de l'ordinateur reporta la victoire et je me suis donc retrouvé sur Google Images, cherchant le fichier qui ferait faire faire à mon kokoro de glace doki doki. Après plusieurs essais infructueux, je me suis rappelé de Gravity Falls, une des dernières séries animées de Disney, et plus particulièrement de l'image du signe illuminati avec un chapeau et une canne que l'ont voit à la fin du générique. Je pense que toute personne ayant vu l'intro de ce dessin animé le connaît bien, et pour la part, je l'ai toujours trouvé trop stylé. Et pourquoi passer après de sa famille et ami pour quelqu'un de raffiné ayant un goût prononcé pour les belles images quand on peut passer pour un complotiste bizarre admirant des symboles religieux douteux issus de dessins animés ? Je vous le demande. 

    Vous vous en doutez donc, ma recherche google ressembla donc à peut près à "Gravity Falls illumnati" et je peux vous dire que je n'ai pas été déçue. J'ai non seulement trouvé le fond d'écran que je recherchait, mais aussi tout un tas de sites et de vidéos anglophones nous démontrant que les illuminatis étaient derrière ce dernier dessin animé de Disney. C'est celle concise mais efficace d'un site que je suppose américain qui a retenu mon attention. 

    Gravity Falls : le complot.  
    Pour ceux qui n'avaient pas compris ou qui ne regardent pas la série, je parle de lui. Il est pas trognon ? En plus il a un chapeau haut de forme, ce qui augmente automatiquement son degré de classe de 313545314%. Oui, j'suis un peu 18e siècle comme meuf. Les conditions d'hygiène en plus.

    Pour ce qui est du dit site (qui est la source de l'image ci-dessus, celle de Wikia étant trop lourde de mon blog), il porte le titre très difficilement traduisible de The Vigilant Citizen (ou Le Citoyen vigilant en français) et le dit article est disponible à cette adresse (www). Grace à un nombre de preuves irréfutables, ce site nous démontre donc que Gravity Falls est un dessin animé illuminati... Mais attention, s'appuyer sur le personnage de Bill Cypher aurait été trop simple pour eux ! Puisque s'il y'a quelque chose d'illuminati dans toute la série, c'est bien lui, flûte et  zut ! Il représente bien l’œil de la connaissance avec le triangle, l’œil, le fait qu'il soit lumineux, caché et tout et tout... Mais non, on est très vigilant chez Vigilant Citizen mais on donne pas trop de détails non plus... On sait jamais. Mais bon, ils ont sorti un livre en couleur (attention !) donc je suppose que leur site c'est du serious business quand même. 

    Allez, on va pas chipoter : ils ont un bon nombre de preuves. Ils ont beau être experts dans le sujet, ils ne nous précisent pas ce que sont les illuminatis (j'avoue que je ne vais pas me risquer là dedans non plus car c'est plutôt périlleux et dur de le faire sans trop tomber ni dans l'encyclopédique ni dans le complotisme mais bon, je ne tient pas un blog sur le sujet non plus) ni quels symboles ils utilisent... Ainsi, on aurait peut être pu comparer avec le nombre de symboles présents dans la série et le nombre de symboles en tout, histoire d'être un peu plus éclairés dans notre prise de décisions. Mais... non. Il s'agit pourtant d'un site sur le symbolisme, soyons d'accord ? Bref, passons sur les détails et passons aux faits. 
    Selon eux tout d'abord, le Fez porté par l'Oncle Stan serait un signe illuminati... En effet, les membres de la secte les plus haut placés en porteraient un, ce qui expliquerait que la boutique de Stan soit pleine de ces signes. Preuve en images : 

    Gravity Falls : le complot.  

    Vous pouvez donc voir grâce à cette image Stan est un illuminati car il porte un fez et il se cache un oeil ! Remarquez que maintenant que vous savez ça, il existe d'autres séries que vous regarderez d'un autre oeil... Car j'ai la preuve que Disney n'est pas le seule producteur d'émissions de télévision contrôlée par les Francs-Maçons ! Ainsi vos aurez comprit qu'ils ont aussi le contrôle des chaines nationales anglaises, notamment la BBC. La preuve en images avec une image extraite d'une de leurs séries à succès, Doctor Who :

    Gravity Falls : le complot.  
    Le Docteur révélant sa véritable identité à ses compagnons.

    Comme vous pouvez le remarquer, à gauche de l'image se trouve le protagoniste de la série, Matt Smith alias le Docteur. Non seulement il porte un fez, mais un seul de ses yeux est visible chez lui aussi, tandis que son nez forme un triangle rappelant de manière troublante le symbole des Illuminatis. Il porte lui aussi un costume ainsi qu'un nœud papillon, laissant penser qu'il s'agit d'un uniforme commun chez les illuminatis. River, aka la femme à la droite du monsieur et qui est habillée en blanc, pourrait aussi très bien être une représentation illuminati : on voit très clairement sur l'image que son col forme plusieurs triangles, symbole de cette société. Le fait que son espèce de veste soit blanche est aussi alarmant : couleur de la pureté, il pourrait symboliser la toute puissance de la connaissance. À vérifier, par contre. 

    Un autre point commun entre ces images est aussi la posture nonchalante des personnages "incriminés". En effet, ils dominent le monde. Ils se moquent de nous car il connaissent la vérité sur les pouvoirs et autres mais ne peuvent pas le dire. Ils sont tous riches donc il n'ont pas à se soucier du reste comme nous, pauvres membres de la plèbe. C'est ça qui innocente Rory sur cette image : bien que son nez face un triangle, il a l'air trop inquiet pour être membre de cette société. 

    Mais ne vous inquiétez pas, théoriciens du complot : le site à d'autres atouts dans sa manche ! Aussi existe-t'il d'autres symboles troublants, notamment au sein de la boutique de Stan. L'un d'entre eux est une étrange pendule en forme de Hibou, symbole reconnu de la franc-maçonnerie.

    Gravity Falls : le complot.  
    Gotcha, Disney. Alors comme ça tu veux rendre mes gosses Franc-maçon ?

    La preuve que cette pendule est un symbole illuminati est irréfutable. Déjà, comme je l'ai déjà dit, le hibou est un symbole franc-maçon notoire, en plus d'être un animal à consonance symbolique et mystique très forte. Mais en plus, pourquoi faire un zoom sur une pendule dans un dessin animé datant de 2013 ? Tout le monde sait que l'enfant moderne ne sait plus lire l'heure sur ce genre d'antiquités et préfère nettement jeter un coup d'oeil à son smartphone pour avoir accès à ce genre d'informations... 
    Autre détail troublant : le papier peint, qui utilise d'ailleurs le même motif que le fauteuil de Stan. Tout le monde sait bien qu'un carré ou un rectangle, divisé par deux, ça donne un triangle, HEIN ?! 

    Bref, comme vous le voyez, y'en a plein plein plein, tout comme des sites qui disent que ce dessin animé est une oeuvre illuminati. Croyez ce que vous voulez, moi je dis que c'est facile de faire des théories du complot... Tout le monde sait que la première preuve irréfutable de l'implication de Disney dans cette secte, c'est Phinéas et Ferb. Encore une fois, voici la preuve en images : 

    Gravity Falls : le complot.  Gravity Falls : le complot.  
    La forme des visages, la présence d'un seul oeil... ILS SONT PARTOUT !

     

    Pour plus de symboles prouvant que les illuminatis existent, je vous reporte à memebase mais aussi à ce blog très amusant (vous tapez pas tout l'article, ça sert à rien) donc les photos situées à la fin vous prouveront que les illuminatis sont bien de ce monde. Pour ma part, je vous ai réalisé une petite galerie d'image contentant tous les symboles illuminatis dans Gravity Falls afin que vous ayez toutes les preuves pour vous faire votre avis. Vous pouvez y accéder à cette adresse (www) Enjoy ♥

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    24 commentaires
  • L'étrange Noël de Monsieur Jack

    Bonjour et joyeux Noël,bande de fennecs ! 

    Il existe des films assez pratiques, car on peut en parler deux fois dans l'année : L'étrange Noël de monsieur Jack en fait partie. Et vu que j'ai raté l'occasion de vous en parler pour Halloween, j'ai décidé de me rattraper pour Noël ! Avant de commencer, il faut savoir qu'il s'agit d'une film d'animation réalisé par Tim Burton pour Disney en 1993. Attendez vous donc à avoir pas mal de chansons si vous le regardez ! Mais ne vous inquiétez pas, elles sont cool. Tellement cool qu'on y reviendra plus loin dans l'article. Quand à la technique d'animation, il s'agit d'un bon vieux image par image qui à un chouya vieillit mais qui passe quand même crème. 

    Quant à l'histoire, on y suit Jack Skellington (remarquons qu'il est très difficile de voir que son nom vient de "Skeleton" qui veut dire squelette en anglais), le "roi" d'Halloween. La préoccupation majeure des habitants de cette ville est de faire peur, mais aussi dé préparer tout au long le prochain Halloween qui doit être parfait chaque année ! En tant que maître de la terreur reconnu par ses pairs, Jack doit particulièrement veiller à la bonne préparation de cette fête et y mettre tout son cœur. Seulement, voilà : cette année, notre ami squelettique en a marre. Il s'est lassé de faire peur, d'être horrible, terrifiant, redouté ! Face à cela, il décide donc de prendre la fuite et débarque plus ou moins par hasard dans la ville de Noël. Là-bas, les habitants ne pensent pas à faire peur, mais son en pleins préparatifs pour la fête de Noël : préparation des cadeaux, du sapin... Jack, sous le charme, décide de rentrer chez lui avec une ferme idée en tête : cette année, la ville d'Halloween fêtera... Noël ! 

    Mais malheureusement, rien ne se passera comme Jack l'avait prévu... Car sinon, y'a pas de film ! (Ok, ça c'était la phrase qui casse tout, désolé.) Et maintenant je dis plus rien, sinon vous n'aurez pas de raison de le regarder et ce n'est pas le but ! :) 

    Alors déjà, je ne dirai rien sur le film car je l'ai vu il y'a quelques années déjà ! Je voulais le revoir pour Noël avec ma maman mais on ne l'a toujours pas regardé et après ce sera trop tard ! Juste que je me souviens avoir passé un super bon moment devant ce film, on s'attache vraiment à Jack c'est un truc de fou ! Le musiques sont très sympa, vous en connaissez sûrement déjà au moins une sans avoir vu le film... Il s'agit de "This is Halloween" qui a été reprise à toutes les sauces (et aussi par Marilyn Manson !) dans les amvs et autres vidéos qui fleurissent sur la toile. Mais comme c'est Noël, je partagerai plutôt Making Christmas, qui a pour thème l'installation de Noël dans la ville d'Halloween. 

    Voilà voilà, cet article touche à sa fin, j'espère qu'ils vous a plu ! Surtout si vous regardez le film, essayez de le regarder en version anglais sous titrée (français ou anglais selon votre maîtrise de la langue de Shakespeare) car les chansons sont plus sympa en anglais ! ^^ Après si vous n'avez que la version française c'est pas la mort non plus, hein. 

    Sur ce ja nee, en vous souhaitant un joyeux Noël et fêtes de fin d'année, bonheur et patati patata...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • American Horror Story Freakshow : point de tiers de saison. 
    Edward Mordrake, un des derniers personnages apparus. 

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Pour l'article correspondant aux résultats du sondage, il faudra attendre encore un peu, car je n'ai pas eu assez de votes encore... Je vous présente donc un article sur American Horror Story que j'avais vachement envie de faire. Parce que cette série est quand même géniale... Et avec l'épisode de cette semaine, on était pile poil au tiers de la saison, c'est donc le moment idéal ! 

    Cette saison 4 à décidément pas mal de choses à nous faire découvrir... J'ai d'abord été surprise car l'horreur est  très peu présente comparé à ce à quoi j'avais pu m'attendre. Quand je parle d'horreur peu présente, je parle de "gore" à proprement parler... Car elle est bien présente, de manière indirecte. Dans la vie de chacun des membres de l'étrange foire aux monstres d'Elsa Mars, que ce soit dans leur passé ou leur quotidien. 

    S'il y'a quelque chose que la série cultive pas mal aussi, même si je m'y attendais, c'est bien le fossé entre les prétendus monstres et les gens normaux. Dans leur comportement, ceux qui ne nous repoussent pas physiquement apparaissent repoussants mentalement : ils discriminent les gens à cause de leur physique, les rabaissent, les empêchent de vivre leur vie tranquillement. Ils vont même jusqu'à les inculper judiciairement sans procès, comme ça, pour rien. Ce qui coûtât d'ailleurs la vie au pauvre Meep dans une scène à faire fondre le coeur de glace de n'importe quel insensible. Dans le dernier épisode, même le ton du policier (pour un couvre feu même pas encore enfreint) change radicalement en fonction de s'il s'adresse à Jimmy Darling, souffrant d'une malformation des mains, ou à Esmeralda, ravissante et sans difformité apparente. Les "freaks", quand à eux, ne semblent repoussants que par une chose : le physique. D'ailleurs Strongman, qui n'est pas désavantagé physiquement, apparaît comme un gros sal***.

    On retrouve même ce fossé avec les deux "méchants" de ce tiers de saison : Twisty le clown et son pot de colle, Dandy. Même si Twisty le clown nous apparaît dérangé mentalement dès le départ, ceux qui m'effraient le plus sont Dandy et sa mère... L'ambiance chez eux est très glauque, peut-être même plus que celle du cirque d'Elsa. Et rien que ça, c'est une petite victoire en soi.

    American Horror Story Freakshow : point de tiers de saison. 
    J'ai trouvé plus fils-à-papa/maman que Malfoy !

    Vraiment, Dandy, c'est le personnage que je trouve le plus effrayant de cette saison. Je veux dire, tous les autres, ils ont un problème physique ou mental : au fond, ils ne sont pas vraiment méchants, juste incompris, n'ayant pas eu les bonnes aides etc. Mais lui, il récapitule vraiment ce que la nature humaine à de pire à offrir : il est égoïste, n'attache aucun prix à a vie, se croit supérieur et en plus il est vraiment malade. Sa mère aussi est pas mal dans le genre : prête à tout pour satisfaire son fils (même à renier les vérités les plus évidentes), elle semble être une esclave incapable de comprendre réellement le garçon... Au final, dans leur maisonnée, la seule normale, c'est leur servante. Pour preuve, elle n'a pas survécu quatre épisodes.

    Un des autres personnages important de ce tiers de saison, et même s'il ne fût là que pour deux épisodes, c'est Edward Mordrake. Ce nom vous est familier ? C'est on ne peut plus normal, puisque les auteurs ce sont inspirés d'un personnage très connu qui aurait existé, portant le même nom. En effet, Edward Mordrake aurait été un noble anglais né avec une malformation - un jumeau parasite - faisant qu'il avait un autre visage mal-formé au dos du crâne, un peu comme Lord Voldemort dans Harry Potter et l'École des Sorciers. Il se serait suicidé d'une balle dans la tête à l'âge de 23 ans car son jumeau "n'arrêtait pas de lui murmurer des choses affreuses la nuit, bien qu'il ne puisse techniquement pas parler. (Même si maintenant, il y'a des doutes sur son existence réelle ou non : certains pensent qu'ils ne serait qu'une invention.)

    American Horror Story Freakshow : point de tiers de saison.

    Cependant, dans la série, l'histoire à été enjolivée : mais elle reste la même sur les points importants. Ce personnage nous est présenté comme une légende : si des monstres avaient le malheur de se produire la nuit d'Halloween, il viendrait et emporterait un membre de leur troupe avec lui en enfer. Mais avant, il écoute bien leur histoire, afin d'être sur qu'il a affaire à des monstres véritables : horribles à l'extérieur et intérieurement. Il est un merveilleux moyen de découvrir les souffrances des personnages et leur passé, il nous permet de mieux les connaitre. Ainsi, après être passé entre autres par la femme à barbe et Elsa, il rendra une petite visite à Twisty le clown psychopathe (que nos amis enfraigneurs de couvre-feu sont en train d'essayer de combattre, bref). Ainsi, nous pouvons mieux découvrir ce personnage intriguant et surtout effrayant pour découvrir... Qu'il n'est en fait qu'un incompris, un gentil, sur toute la ligne. Le moment où il dit "Je suis tellement idiot, je n'ai même pas réussi à me suicider" est tout simplement affreux...

    Avec ces premiers épisodes, on peut donc dire que le premier cycle de la saison est définitivement bouclé : plus de Twisty, plus de bonniche pour emmerder Dandy, ce dernier va donc pouvoir voler de ses propres ailes. Avec la disparition du clown, accordée à Jimmy, les monstres de foire gagnent un peu de reconnaissance et pour une fois, le cirque d'Elsa Mars pourra peut-être tourner à guichet complet... Avec un révélateur de talents à bord. Maintenant, Mrs. Mars et toute sa clique vont pouvoir briller... Mais pour combien de temps ?

    Personnellement, c'est une saison que j'apprécie énormément, elle passe direct au rang de saison préférée avec Asylum. Le mieux, c'est que tout le staff nous annonce que c'est une des meilleures saisons... J'ai trop hâte de voir ce qu'il va leur arriver ! Et j'espère tellement, et sûrement vainement, qu'ils pourront avoir une fin heureuse...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique