• Orphan Black, rejoignez le clone club !
    Je voulais faire une blague avec la guerre des clones et Star Wars, mais on m’a informé que je n’avais pas le droit car c’était nul et que je risquais de provoquer un attentat contre Eklablog. Tant pis.

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Aujourd’hui, nous allons parler de ma série préférée du moment : Orphan Black ! La prochaine fois, j’essaierai de parler de quelque chose plus en rapport avec le Japon, c’est promis… Mais je ne pouvais pas de pas parler d’Orphan Black qui est ma série coup de cœur du moment !

    Grosso modo, Orphan Black est une série de science-fiction mais aussi un thriller (j’avais trouvé les genres toute seule avant d’aller sur Allociné, je suis trop une connaisseuse maintenant !). Nous y suivons Sarah Manning, une orpheline punk et marginale. Alors que celle-ci s’apprête à prendre le train pour fuir son petit ami abusif, elle assiste au suicide d’une jeune femme… Qui lui ressemble trait pour trait ! Après un court moment de réflexion, elle décide de prendre son identité pour découvrir qui elle est, et découvre que son double possède un somme importante d’argent sur un compte en banque. Sarah décide donc de se faire passer pour morte pour fuir avec sa fille mais aussi Felix, son frère, loin. Mais tout ne se passe pas comme prévu et il semblerait qu’elles soient en fait… Clones. Et qu’il en existerait d’autres. Et que quelqu’un chercherait à tous les éliminer, un par un…


    Le teaser de la première saison. Avouez, vous êtes chauds maintenant !

    Franchement, c’est une série que j’affectionne énormément, et pas seulement parce qu’elle appartient à un genre que j’aime beaucoup. L’intrigue est assez bien faite, on ne s’ennuie pas vraiment en la regardant. De plus, les personnages sont très attachants : ils ont tous leur petit truc. Certains que j’avais considérés comme inutile ou idiots dans la première saison m’ont surpris par la suite, ainsi je vous inviterai à ne pas en sous-estimer… On ne sait jamais.

    Ce qui mérite également d’être salué, c’est bien évidemment la performance de Tatiana Maslany, l’actrice principale. Il faut savoir que dans la version originale, c’est elle qui prend toutes les voix, tous les accents : et si vous avez vu la série, vous savez qu’il ne s’agit pas d’une mince affaire ! Que ce soit dans la série ou même dans les interviews, on comprend qu’elle est à fond dans ses personnages… Et à faire en sorte qu’ils ne soient tous que de pâles divergences de Sarah que nous suivons depuis le début. On peut donc appréhender chacun des clones comme des personnages très différents, malgré leur ressemblance physique : ils ont tous un truc qui les rendent uniques. Malgré une capacité commune à se mettre dans des pétrins improbables.

    En plus, la série ne comporte que deux saisons et trente épisodes, ce qui fait qu'elle est vite regardée et ne vous prendra pas des mois ! Malheureusement, ça voudra dire que vous devrez attendre jusqu'à la saison 3 pour la suite... Comme moi quoi. 

    Voilà voilà, je pense que j’ai fait le tour ! J’ai réussi à être plutôt brève, c’est pas mal ! Si tu as vu la série, n’hésite pas à me dire quel est ton clone préféré et celui que tu détestes, et quel personnage non clone tu adores ! Moi j’affectionne énormément Sarah, Cosima et Helena, et bizarrement je ne peux pas blairer Rachel… Après sinon j’aime bien Felix et… Tellement de personnages en fait !

    Merci d’avoir tout lu si tu l’as fait ♥ 

     

    Akari

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • C'est bientôt American Horror Story Freakshow ! 

    Bonjour mes petits fennecs des neiges ! 

    Depuis la première saison, je suis fan d'American Horror Story, un série d'horreur... Américaine (mon explication est géniale, je sais). Bien que je n'en ai jamais parlé ici car ça ne correspondait pas du tout (mais alors pas du tout) au thème du blog; mais maintenant que j'ai une rubrique dédiée au séries télé, je me suis dit "pourquoi pas". Je pense que comme beaucoup de fans de la série, je vois la date du 8 Octobre se rapprocher avec une grande hâte... Mes amis, il est donc l'heure pour moi de faire le point ! 

    Tout d'abord, commençons avec ma plus grande déception : cette saison sera aussi la dernière avec Jessica Lange. C'était une actrice que j'appréciais beaucoup dans cette série, et elle jouait des personnages que j'adorais détester. Si il y'a une saison 5, elle me manquera, ça c'est sur. Niveau bonnes nouvelles, on retrouve Kathy Beth (Mme. LaLaurie), Frances Conroy (la folle aux cheveux oranges là), Sarah Paulson (Cordelia Foxx) et, entres autres, Angela Bassets (mais siii, vous savez, la sorcière-vaudou-qui-est-trop-belle-dont-j-ai-oublié-le-prénom ?) pour cette saison et à priori pour des rôles importants !  Du vachement lourd en perspective au niveau du cast donc... 

    Niveau contexte, l'histoire se situera en Floride dans les années cinquante, au sein d'une foire aux monstres... Après pour le reste des informations quand on au fond je préfère les avoir en regardant la série plutôt que via les différentes annonces via internet parce que "Super, il y'aura aussi un tueur clown !" ça m'emballe moyen. Mais bon, vu comment ils s'étaient débrouillés pour les saisons précédentes même ça ça va être cool... Le Tueur à la Hache dans Coven c'était un truc classique au possible dit  comme ça et pourtant ils l'ont tourné d'une façon... Wow ! Je sais que le but de cet article n'est pas de faire une review de Coven mais j'avoue que toute l'intrigue qu'il y'avait autour de lui et du Baron Samedi (j'espère que ça s'écrit vraiment comme ça sinon je vais avoir l'air fine, tiens) ça m'avait vraiment beaucoup plu. 

    Y'a un autre aspect de cette prochaine saison qui m’enthousiasme pas mal, c'est que vu les trailers et l'histoire de base, on va avoir un truc bien glauque flippant et dérangeant à la Asylum. L'aspect plutôt soft de Coven m'avait pas déplu (les yeux arrachés et l'histoire du tueur en série c'était rien comparé à ce qui avait été fait dans la saison précédente) parce qu'on explorait un autre côté de la série et de l'horreur finalement... Non ce n'était pas horrible, je sais que certains ne l'ont pas aimé à cause de ça, mais malgré tout c'était un aspect que j'avais beaucoup aimé. Cela dit j'aime aussi beaucoup l'idée d'une sorte de retour en arrière avec cette saison... En plus les choix sont vraiment intelligents je trouve. Là la foire aux monstres va être doublement dérangeante : d'abord à cause des événements surnaturels qui auront lieu sur place, mais aussi à cause de la cruauté du sort des personnages, qui n'auront sûrement pas une histoire très joyeuse pour avoir fini là-bas. Je doute qu'on intègre ce genre d'endroit volontairement... De plus on sera confrontés, comme toujours, à la véritable monstruosité : celle de l'être humain. Et ça c'est cool vous m'voyez ? Comment ça je suis glauque ?  

    En plus je pense que ça va être crédible et pas "oh maquillage effets spéciaux t'as vu ?" parce qu'ils ont invité des vrais gens, genre la fille la plus petite du monde, dans la série !  J'avoue que rien que quand je la vois en photo j'ai du mal à réalisé que c'est une vraie fille  tellement elle est petite... 

    Sinon pour les bandes annonces les visuels sont toujours aussi dérangeants (cf le visuel avec le pied que je ne posterai pas ici car j'ai une audience très jeune sur Eklablog quand même et que j'ai pas trop envie d'avoir des problèmes) et beaux à la fois, ce qui est, encore une fois, une des choses qu j'apprécie le plus avec cette série. Que ce soit dans les épisodes ou dans les trailers, ils gèrent tellement à ce niveau là, c'est abusé ! 

    Voilà voilà, je pense que j'ai fait le tour de mes attentes pour cette prochaine saison, je ne vais pas m'amuser à aller analyser dans les moindres détails dans les trailers pour tenter de découvrir des éléments de l'histoire car j'ai vraiment pas envie de me faire spoil... Je veux découvrir ça sur le vif ! ;D Sur ce... Ja nee ! 

    #WirSindAlleFreaks 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Deep Breath, le retour du docteur !  *heavy breathing*

    Bonjour à tous !

     

    Je viens juste de regarder le premier épisode de la nouvelle saison de Doctor Who, « Deep Breath », et étant une grande fan de la série, j’ai tout de suite eu envie d’en faire un article : je peux, j’ai même obtenu une note de 13/15 sur le test du RadioTimes (et j’aurais pu avoir eu plus si j’avais pas hésité). Comme à mon habitude je suis un peu en retard, mais je voulais absolument voir l’épisode en famille plutôt que le lendemain de sa sortie…

     

    Ceux qui ont lu mon précédent article sur le sujet savent que ce Docteur était un docteur que j’attendais beaucoup, même si il n’est pas le plus beau gosse que le Tardis ait porté. Il nous avait été décrit pas Moffat (ou Peter Capaldi lui-même, j’ai la mémoire qui flanche un peu tout d’un coup) comme plus alien qu’il ne l’avait pas été depuis un moment et j’avoue que ça m’avait intrigué. Le Docteur, plus alien que lui-même ? Imposiburu. Et pourtant.

     

    Bref bref bref. Attention, cet article contient des spoilers, je vous aurez prévenus !

     

    L’épisode en lui-même commence avec un T-rex géant, et j’avoue que j’étais plus préoccupée par le fait qu’il ressemble à Tina dans Gumball que par celui qu’il ait réussi à avaler un vaisseau spatial… Alala, j’vous jure, les dinosaures de nos jours, tout ça parce qu’ils ont disparus ils font tout et n’importe quoi pour tenter d’attirer l’attention. À sa place j’aurais eu honte, mais bon… Pour enquêter sont sur les lieux Madame Vastra (heureusement pour elle qu’il y’a un reptile plus gros qu’elle pour attirer l’attention, je vous raconte pas la merde parmis les passants sinon), sa copine Jenny et Strax, qui reconnaissent immédiatement le Tardis et prennent donc les choses en main. Le docteur est complétement désorienté par sa régénération et semble donc avoir un peu de mal avec qui est qui et tout le reste, mais ça mis à part, lui et Clara s’en sortent plutôt bien pour des gens qui viennent de manquer de se faire digérer par une créature préhistorique après un changement de corps ; mais ça, c’est un avis personnel bien entendu.

     

    Après moult difficultés, la verte et compagnie arrivent à coucher le docteur. C’est à ce moment-là que j’ai trouvé flagrant que le Docteur avait vraiment du mal avec les coutumes humaines… Et encore, l’aventure ne fait que commencer ! (D’ailleurs, il parle pendant son sommeil : parle-t-il de lui ou du Dinosaure… ? La traduction que j’avais supposait qu’il parlait du dinosaure, et pourtant… Le français ce n’est pas comme l’anglais pour ça, tu peux spoiler avec les accords si tu ne changes pas la formulation. Magique !) Une fois que notre seigneur du temps dodote, Madame Vastra invite Clara pour un entretien privé où elle la mets à l’épreuve, elle, ses sentiments, et tout ce qui s’en suit, après s’être un peu énervée, on peut dire qu’elle s’en sort plutôt bien. Et je dois dire que je suis plutôt d’accord avec elle : une de mes claras préférés, c’est vraiment quand elle est énervée ou sous l’effet de l’adrénaline !

    Deep Breath, le retour du docteur !  
    Fallait que je la mette celle-la. Obligé.

    Cependant, ils auraient dû prendre plus de précautions, car ils ont oublié qui ils envoyaient faire la sieste de force… Entendant les cris du T-rex, (appelons-le Tina pour le restant de l’article, d’accord ? J’en ai marre de devoir trouver des adjectifs qualificatifs pour les reptiles en double à cause de vous savez qui…) notre Gallifreyien préféré a décidé de partir à sa rescousse. En effet, on peut voir un très grand feu au loin, ce qui n’indique rien de bon… Maintenant, vous pourrez dire à tous vos amis que dans Doctor Who, vous pouvez voir des alien de plus de 900 ans (C’est bien ça ? Pourtant il dit qu’il a 2000 ans dans l’épisode… Les paradoxes temporels, c’est vraiment casse-couilles !) qui font des cascades en pyjamas pour aller voler un cheval en menaçant un type avec un tourne-visse magique, qui se jette dans une rivière pour aller enquêter sur le cas d’un dinosaure victime de combustion instantané. Quand j’pense qu’on me demande toujours pourquoi j’adore cette série, putain. Entre-temps, les autres se sont aussi rendus sur les lieux : un dinosaure victime de combustion instantanée, ce n’est pas très discret…

     

    Après avoir vu notre seigneur du temps piquer une tête, tout le monde rentre chez soit parce que de toute façon c’est le docteur, donc pour essayer de l’empêcher de faire un truc c’est un peu mort… Quand il a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs. Du coup tout le monde rentre à la maison.

     

    Le lendemain matin, Strax apprends sans pression à Clara que le Docteur n’est pas rentré, mais que ce n’est pas étonnant, étant donné qu’il c’est sûrement fait poignarder à l’heure qui l’est (en fait pas du tout, il est juste en train d’enquiquiner un clodo et de lui raquetter sa veste). Sur ce, il lance un exemplaire du Times à Clara, marquant un Headshot spectaculaire. Pendant ce temps, Madame Vastra découvre que Tina n’est pas la seule victime de combustion instantanée, ces derniers temps… Une enquête s’impose donc. C’est alors qu’Oswald débarque en trombe dans le salon, parce que le Docteur l’a invité au restaurant par article de journal interposé. Bizarre… J’avoue que de la part d’Eleven ça m’aurait pas du tout surpris parce qu’il était un peu égocentrique et tout ce que tu veux, mais Twelve par contre…

    Deep Breath, le retour du docteur !  
     
    Ok, j'avoue, c'est une de mes scènes préférées de l'épisode. Je suis faible.

    A l’heure du repas, notre terrienne se rends donc au restaurant indiqué à l’arrière de la page, ou Capaldi l’attends déjà. Mise au point faite, il n’est pas l’auteur de l’invitation. Mais alors… C’est qui ? Mystère, on l’apprendra sans doute dans l’épisode suivant (ou si ça a été dit, c’était sans doute à un moment où je clignais des yeux). Mais je parie déjà sur la meuf cheloue qu’on voit à la fin de l’épisode et que j’avais vu sur un autre visuel avec des Cybermens. J’vous l’dit moi, elle est pas claire cette nana. Bref. Autre fait troublant : dans ce restaurant, les gens ne sont pas… des vrais gens. Juste des automates qui ne respirent pas et font semblant de manger… Captant le piège, nos voyageurs temporels tentent de s’enfuir, mais ça marche pas vraiment, alors ils se font capturer.

     

    Alors personnellement, dès la première minute où j’ai vu ce personnage, il m’a fait penser à la grande intelligence… Mais en fait, ce n’est pas du tout lui. Bizarre, je ne sais pas trop pourquoi j’avais fait ce rapprochement… Je suis la seule ?

     

    Dans tous les cas, ils sont désormais prisonniers : mais personne ne faisant attention à eux, ils parviennent (difficilement) à se libérer grâce au tournevis sonic, qui a encore l’apparence de son « précédent » propriétaire. Et là, spoilers time ! Le restaurant n’était qu’en fait un leurre : son propriétaire est l’inverse d’un cyborg, c’est-à-dire un robot qui tente de se transformer en humain en utilisant leurs « composants », bien sûr sans leur plein consentement. Et l’espèce de cave dans laquelle ils se trouvent est un très vieux vaisseau spatial. Maintenant que tout le monde a le fin mot de l’histoire sur la situation, il est temps de s’échapper ! Mais le truc bidule au fond commence à se réveiller, et seul le docteur arrive à être assez rapide à s’enfuir : Clara reste coincée. Après avoir tenté de se fondre dans la masse (comprendre par-là : arrêter de respirer), elle essaie de s’échapper et échoue une seconde fois, faute d’air. Démasquée, elle doit subir un interrogatoire de la part du… ‘Fin vous voyez de qui je parle. Et elle arrive à s’en sortir brillamment, grâce au souvenir douloureux de son premier jour en tant qu’institutrice. Nous apprenons au passage que cette chose cherche « la terre promise». Le souci, c’est que maintenant il a répondu aux questions de Clara et qu’il est plutôt persistant : elle risque de se faire torturer… Il ne lui reste alors plus qu’à espérer.

     

    I don't know. But I know where he will be. Where he will always be. If the Doctor is still the Doctor, he will have my back.

    - Clara Oswald

     

    Mine de rien, ce passage est super important pour la suite de l’épisode ! Je sais que je n’en ai que peu parlé dans le reste de mon article, mais c’est parce que j’attendais le moment approprié. Bien que Clara connaisse déjà le principe de la régénération plutôt bien, ayant voyagé dans la Timeline du Docteur, c’est la première fois qu’elle doit y faire face en tant qu’expérience à proprement parler. Madame Vastra l’avait déjà remarqué, comme nous tous : elle n’arrive pas à s’y faire. Et il y’a de quoi ! D’autres compagnons avant elle avaient été témoins de la régénération du Docteur, mais il était quelqu’un de vraiment particulier pour elle. Il me semble qu’ils étaient quand même très proches, de bons potes quoi, autant qu’on puisse l’être avec un alien de 900 ans qui aime les bâtonnets de poisson pané trempés dans de la sauce anglaise. Et donc, ça, que son docteur à elle ait changé, c’est quelque chose de vraiment difficile à avaler pour elle. Pourtant, à cet instant précis, Clara décide de lui faire confiance, d’accepter que le docteur, c’est peut-être lui, finalement. En émettant l’hypothèse que le docteur est toujours le docteur, quelque chose de celui qu’elle avait connu, c’est pour elle un pas vers l’acceptation de sa nouvelle forme. Ce qui est loin d’être une mince épreuve, croyez-moi.

    Deep Breath, le retour du docteur !  
    *implosion*

    C’est alors… Que le docteur arrive pour la sauver *heavy breathing*. S’en suit un petit speech du docteur puis une scène de combat dont je ne parlerai pas ici car je n’ai strictement rien compris de ce qui s’y passait, ni de ce que Tina Jr. et Jenna faisaient là. Elles ont mené l’enquête de leur côté et elles ont réussi à remonter jusqu’au restaurant ? Sans doute. Moi j’étais trop sur ma dose de feels pour que mon cerveau soit pleinement efficace, désolé. De leur côté, le docteur et le mec qui a plus qu’une moitié de visage se sont retrouvés sur un vaisseau spatial fait de peau humaine et pour faire court, ils parlent et le mec se jette. Ou le docteur l’a poussé, mais ça j’avoue que j’ai un peu de mal à le croire. Il aura finalement retrouvé sa Terre Promise… C’est une dame un peu bizarre qui prétend que le docteur est son petit copain qui lui annonce. Non mais là, je dis stop : il en a combien au juste ? Parce qu’il y’avait déjà River… (Les fans de Rose, si vous voulez me lancer des pierres, c’est maintenant ou jamais !) Bref elle m’énerve déjà, a priori elle réapparait dans pas si longtemps que ça en et elle rencontre même le docteur, alors j’espère qu’on aura le fin mot de l’histoire… Pendant ce temps, sur Terre, Clara est persuadée que le Docteur ne viendra pas la chercher, bien qu’elle se soit quand même préparée. Fidèle à lui-même, il viendra finalement. Clara aura alors le choix entre rester et partir, et alors qu’elle dit au docteur qu’elle ne sait plus vraiment qui il est vraiment, le téléphone sonne…

     

    Surprise ! C’est Eleven au bout du fil ! Qui lui demande de bien vouloir aider le nouveau lui, car il en a besoin plus qu’il ne le laisse penser. C’était onc ça ce téléphone décrocher dans The Time of the Doctor… Ce moment m’a juste brisé le cœur, il est super fort en émotion autant pour l’un que pour l’autre. Sans ce coup de fil, Clara ne serait peut-être pas restée avec le nouveau docteur, et ça, matt le savait. C’est qu’il la connaissait bien, sa fille impossible… Il aura d’ailleurs droit à un câlin : elle fera encore parti du voyage pour un moment ! Mais le nouveau Docteur est loin d’oublier Pound, le premier et le dernier visage qu’aura vu son précédent corps : le Tardis a atterrit à Glascow, en Écosse. Or, les Pounds étaient écossais ! Une référence avait aussi était faite plus tôt dans l’épisode, mais je ne sais plus exactement quand… L’épisode est terminé, et l’aperçu nous laisse présager que les Daleks seront présents dans le prochain épisode, j’ai hâte ! Je sais qu’il est diffusé ce soir, mais j’attends les sous-titres…

     

    Pour tout avouer, je ne sais pas trop quoi penser de cet épisode. Il est vrai que je l’ai beaucoup apprécié car il est riche en émotions. Le nouveau docteur y est aussi bien introduit, personnellement, je l’adore déjà, ils vont former un bon duo avec Clara ! Ces deux nous réservent beaucoup de surprises… Par contre, surtout en début d’épisode, j’ai trouvé que l’humour était très très très présent, parfois un peu trop… Pour moi c’était vraiment exagéré. Pas déplaisant, mais bon. Heureusement avec ka suite de l’épisode c’est vite oublié… D’ailleurs le « méchant » de cet épisode ne figure pas du tout dans les personnages dont j’ai envie de me souvenir, et pourtant j’ai l’impression qu’il reviendra peut-être. À voir donc… En tous cas je compte bien profiter à fond de cette saison, car c’est la dernière avec Clara Oswald, qui nous quitte dans l’épisode de Noël…. Ça fait deux années consécutives qu’on a pas de chance de ce côté-là, un coup Eleven, un coup Clara… ;_ ;

     

    Voilà voilà, c’est tout ce que j’avais à dire là-dessus. Je vous dis à bientôt pout un nouvel article, qui ne sera, cette fois, pas sur Docteur Who ou une série. J’vais essayer, c’est promis.

     

    PS : Quand le docteur dit qu'il a déjà vu se visage, c'est une référence au fait que Capaldi ait joué un des romains dans un des épisodes où ils y étaient ou... ?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Orange is the New Black 

    Bonjour mes petits fennecs !

     

    Bien que cela fasse presque un mois sans nouveautés, je ne suis pas morte ! Et pour vous le prouver, je reviens avec un article ! Cette fois-ci, je parlerai (encore) d’une série télé mais le prochain, promis, ce sera sur un anime ou un manga. Ou quelque chose du genre. Bref.

    Comme en ce moment je vis chez mon père et que là-bas, je connais personne, je n’ai rien de mieux à faire que de glander devant des séries télé, genre pire que d’habitude. Du coup, j’ai quasiment terminé Orange is New Black, une série télé que j’avais commencé à regarder pour me vider la tête entre deux épisodes d’Hannibal. Et on peut dire que c’est bien réussi !

     

    Donc pour commencer, Orange is the New Black (aussi abrégé Oitnb), c’est quoi ? Du créateur de Weeds (que je n’ai pas regardé, en passant), cette série est sortie le 11 juillet 2013 sur Netflix. À moins que vous n’habitiez au Québec ou au Canada, vous allez donc être obligés de la télécharger ou d’acheter les DVDs pour pouvoir la regarder. Elle possède déjà deux saisons ainsi qu’une troisième en cours de tournage qui sortira courant 2015.

     

    Et alors, Orange is the New Black, ça raconte quoi ? Adapté d’une histoire vraie, nous suivons l’histoire du point de vue de Piper Chapman, une femme d’environ une trentaine d’années, qui intègre une prison de sécurité minimale pour y purger une peine de quinze mois environ. La jeune femme se retrouve là-bas pour avoir, il y’a dix ans, transporté une malette contenant de l’argent pour de la drogue; elle avait fait cela pour sa petite amie de l’époque, Alex Vause. Elle vivait depuis une vie rangée en compagnie de son fiancée avec qui elle comptait se marier. Désormais, elle doit s’intégrer dans cet établissement pénitencier où elle fera des découvertes... Intéressantes. En plus du système étrange de “tribus” qui y est exercé (les latinas avec les latinas, les noires avec les noires, les blanches avec les blanches, les vieilles avec les vieilles et ainsi de suite), elle fera aussi la connaissances des autres filles qui s’y trouvent. Et elles ont toutes un caractère plutôt... Original.

     

    Orange is the New Black, la vie carcérale c'est drôle parfois.

     

    Si vous cherchez une série plutôt sympathique et rigolote sans être complètement idiote plus qu’une vrai série sur la vie carcérale (il me semble qu’il y’en a quelques autres qui pourraient bien plus faire votre bonheur, dans ce cas), il se pourrait qu’Oitbn soit la série que vous cherchez. On oublie rapidement que les différents protagonistes sont des criminelles (parfois endurcies) et on s’attache facilement à elles. Bien que toutes un peu excentriques, à la manière, elles ont chacune un caractère propre et une histoire qui les définit, si bien que le personnage principal, Chapman, n’est pas la seule intéressante dans la série, loin de là. Les codes de la vie en prison nous sont appris par les autres prisonnières, qui conseillent Piper, mais aussi par ses erreurs : de nombreux jours sans manger lui apprendront par exemple qu’il faut faire (très) attention à ce qu’on dit ici. De plus, les différentes prisonnières ne nous sont pas montrés uniquement en tant que tel, mais aussi comme véritables êtres humains avec un passé. D’ailleurs, le vécu des différents personnages nous est montrés par des flash-back : bien que le système ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais pour ma part, je trouve qu’il est très approprié, étant donné que ces derniers sont placés aux bons moments. Attention cependant, la série contient pas mal de contenu lesbien (que ce soit avant ou dans la prison elle-même) ainsi que d’autre contenu disons... Mature. Si vous avez moins de quatorze ans, je vous conseille donc de vous abstenir...

     

    Voilà voilà, pour finir je dirais que même si cette série sort un peu du genre et du cadre que j’apprécie habituellement, je me suis fait les deux saisons en un temps record et que j’ai passé vraiment de bons moments, même si parfois j’ai vraiment envie de gifler Chapman ou de prendre une des filles dans mes bras (bien que l’entreprise soit plutôt risquée, je vous l’accorde). Si je devais donner une note, elle serait de 4/5 je dirais. Ce sera tout pour cette fois-ci, ja ne les fennecs ! 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • La saison 8 de Doctor Who, c'est dans un mois !  

    Bonjour les fennecs ! 

    Aujourd'hui j'ai décidé de traiter d'un sujet super important pour moi : la prochaine saison de Doctor Who ! La date de diffusion du premier épisode chez nos amis britanniques étant fixée au 23 Août 2014, on s’en approche de plus en plus et de mon côté, l’impatience est à son comble ! Il faut se rappeler qu’avec “The Eleventh Hour”, la BBC avait clôturé la saison 7 en beauté en nous laissant sur la régénération du onzième docteur joué par Matt Smith...

    La saison 8 de Doctor Who, c'est dans un mois !

    Passé le deuil d’un de mes docteurs préférés, enthousiasme est maintenant à son comble : je suis sûre que Peter Capaldi, qui incarnera la prochaine régénération du Docteur, va être un des meilleurs ! En espérant que Moffat ne gâche pas tout, bien sûr. D’autant plus que l’acteur est un grand fan de la série dont il était totalement obsédé quand il était plus jeune, et je trouve ça vraiment génial que le personnage principal soit joué par un grand fan de la saga. Il n’en est pas non plus à ses débuts dans l’univers de la série puisqu’il avait joué un personnage très secondaire dans un des épisodes (un romain) ainsi que dans “Le jour du Miracle”, la quatrième saison de Torchwood. De quoi l’attendre avec encore plus d’impatience !

    Il a aussi été révélé lors d’une interview que le Docteur serait le plus alien qu’il n’y ait pas eu depuis un moment : “He’s more alien than he’s been for a while. He doesn’t quite understand human beings or really care very much about their approval.” (Il est plus alien qu’il ne l’a été ces derniers temps. Il ne comprends pas vraiment les êtres humains et n’attends pas vraiment qu’ils approuvent ses actions”. Ce à quoi Jenna Coleman (Clara) avait ajouté : “With Matt’s Doctor [Clara] felt quite safe, really. She knew she’d be caught if she was in danger, but this guy is a lot less human-friendly and a lot less patient. He’s more removed and accessible. You can’t quite access him in the same way.” (Avec Matt Clara se sentait vraiment en sécurité. Elle savait qu’il sera là si elle était en danger; mais 12th apprécie nettement moins les humains et est beaucoup moins patient. Il est plus distant et moins facile d’approche. On ne peut pas avoir la même approche qu’avec Matt”. Mine de rien, ces changements dans la personnalité du Docteur sont très importants quand ont sait que chez ses précédentes incarnations, 11th et 10th, l’attachement au genre humain était une part très importante de leur approche et de leur façon d’être... Va-t-il, à l’instar de sa première incarnation, s’attacher à notre espèce au fur et à mesure de ses différents voyages ? On peut espérer.

    La saison 8 de Doctor Who, c'est dans un mois !

    De plus, Steven Moffat a décrit cette saisons comme étant beaucoup plus sombre que les précédentes : avec les derniers éléments dévoilés, on comprend mieux. Beaucoup d’anciens ennemis du Docteur vont revenir à l’attaque avec, entres autres, les Daleks, les Cybermens et the master (une rumeur non vérifiée disait qu’il serait joué par celui qui joue Tywin Lannister dans Game of Thrones, je ne pense pas que ce sera le cas mais ce serait marrant !). River, quant à elle, risque de ne pas revenir pour cette prochaine saison...

    Même si la série n’est pas encore sortie, mes petits fennecs, je vous conseille de faire attention aux spoilers : les scripts des cinq premiers épisodes, mais aussi le premier, intitulé “Deep Breath” ont fuité sur le net à cause d’erreurs de la BBC. Attention donc en naviguant sur Twitter/Tumblr, un peu moins sur Facebook où les pages publiant sur le sujet ne semblent pas encore avoir partagé d’infos sur ces épisodes.

    Aussi, j’invite ceux qui n’habitent pas en France ou partent en vacances à l’étranger à se renseigner, car les acteurs de la série se rendront dans différents pays pour présenter cette nouvelle saison. Au programme, on compte évidemment l’Angleterre mais aussi le Mexique, mais rien de prévu dans l’hexagone.

        

    Enfin, je vous quitte avec les différents trailers qui ont été publiés pour la série. Ce qui est dommage, c’est qu’encore une fois, le Docteur n’est pas roux alors que Peter Capaldi l’était plus ou moins fût une époque. Vous croyez qu’il va y arriver un jour ? 

    Et vous, qu'attendez-vous pour la prochaine saison ? :) 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique