• Game of thrones - the red wedding 
    Mélisandre is tired of my bullshit

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    C’est assez inhabituel que j’écrive des articles concernant une série télé, le dernier en date étant pour la série Doctor Who que j’apprécie réellement (mais j’ai tellement hâte pour la saison 8 qu’un viendra sûrement à sa sortie). Mais en ce moment, Game of Thrones est devenu assez envahissant dans ma vie, à comprendre que je suis littéralement scotché dessus, que ce soit le livre ou la série. Il m’a donc semblé « logique » de publier un article là-dessus à un moment ou à un autre ici, étant donné que ça fait quand même un sacré moment que le blog n’a plus les mangas pour thème principal et unique. Pour les gens ayant uniquement la série qui me diront (a raison pour eux) que ça fait quand même plus d’un an que l’épisode est sorti et que je suis donc très en retard, en tant que lectrice du livre voyant la fin de la saison 4 approcher à grands pas, je vous dis non, mes amis. Le moment ne saurait être plus approprié, à condition qu’un événement apparaisse prochainement. Sinon, je suis très en avance… Et n’essayez pas de deviner par vous-même, vous ne trouverez pas !

    Je tiens à vous prévenir, l’article suivant contient des spoils majeurs concernant la série « Game of Thrones », donc si j’étais vous et que je n’avais pas regardé la saison 3, je m’abstiendrais vraiment de lire cet article, car vous allez vraiment vous faire spoil un des événements majeurs de cette saison. Pour ceux qui se sentiraient sauvés parce qu’ils ont vu la série, sachez que cet article contient aussi des spoils concernant le livre, cela dit je les ai écrit en blanc et il faut donc les surligner pour pouvoir les lire, donc ne vous inquiétez pas !

    Ça commence à spoiler après le bouton « lire la suite » ;) Si jamais vous souhaitez spoiler dans les commentaires (si j’en ai ! ha ha, haha, hahahahaha ! *je ris pour cacher mon malheur*)

    Je suis gentille, l'image que j'ai mise n'implique même pas un des personnages de l'événement. Comme ça, no spoil. Quand je repense que je croyais que "The Red Weding" était le mariage de Mélisandre et Stannis...

    Avant de commencer : résumons un peu les événements. Robb Stark, ayant besoin de soutient, envoie Theon Greyjoy aux îles de fer afin qu’il négocie avec les fers-nés. Premier échec, puisque celui-ci, en plus de ne pas négocier l’alliance, va brûler tout Winterfell et « tuer » les deux Starks restés sur place : ce qu’il ne sait pas, c’est qu’ils sont en route pour aller se geler les fesses dans le grand nord, pendant qu'Arya Stark se balade dans la nature. Pour pouvoir continuer d’avancer, il décide avec Catelyn de conclure une alliance avec Walder Fray, et celui-ci leur accordera le passage à condition qu’il se marie avec une de ses filles, ce que Robb n’a plus du tout l’intention de faire après avoir rencontré Talisa, a.k.a l’infirmière trop bonne pour ceux qui ne retiennent pas les prénoms. Lord Karstark dira d’ailleurs très justement à ce sujet « I think you lost the war the day you married her » (je pense que tu as perdu la guerre le jour où vous vous êtes mariés). Celui-ci mourra d’ailleurs peu de temps après, pour avoir tué les deux otages Lannisters, qui étaient d’ailleurs de moindre importance, contrairement aux troupes de le jeune loup perdit après cet acte…

    Mais il ne se décourage pas : en effet, Castal Rock est bien plus facile à prendre que Port Réal et est tout de même la propriété des Lannisters ! Le rock apparaît donc comme une prise d’envergure, car cela montrerait que les Lions ne sont pas invincibles. Cependant, ils font face à un problème de taille : après la perte des troupes Karstark, ils n’auront jamais assez de troupes… Reste celles de Walder Frey, que Robb a trahit en épousant pas l’une de ses filles : c’est à ce moment-là qu’il réalise que peut-être maman-rabat-joie-dont-je-n-écoute-jamais-les-conseils-même-si-elle-s-y-connait-sûrement-mieux-que-moi-et-que-donc-elle-a-sûrement-raison avait vu juste, mais de toute façon, il est trop tard. Que faire dans ce cas ? Eh bien, lui proposer un nouveau mariage, même si c’était avec un roi qu’il le voulait ! Tonton paraît parfait pour ce rôle ! Waldy est d’accord ? Chouette, alors allons tous célébrer la cérémonie chez lui et allons défoncer les Lannisters juste après !

    Après une scène assez dérangeante où les Stark arrivent aux Jumeaux et s’excusent, puis dans la série, la présentation de celle qui a remplacé unes des filles de Frey, it’s party time ! Le mariage se déroule bien, tout le monde se marre ou presque, tonton Tully est ravi tandis que sa nouvelle épouse le semble beaucoup moins. Catelyn est même attendrie en voyant Robb et Talisa, et on la voit sourire pour la première fois depuis un moment. Et aussi pour la dernière fois, parce qu’après la cérémonie du couché, les portes se ferment Les Pluies de Castamere est joué par l’orchestre. Et là, elle réalise qu’ils sont dans la merde, parce qu’entendre un chant ennemi à son mariage, surtout dans Game of Thrones, c’est rarement bon signe.

    Pendant ce temps, Arya et le Limier s’approchent des Jumeaux, où ils arriveront dans la soirée, pendant la fête. Mais on ne les laissera pas entrer… Alors qu’elle se trouve encore dans le campement, Arya voit les hommes des Frey se mettre à attaquer ceux des Tully et des Starks, prenant même le soin de tuer le loup pendant qu’elle regardait encore. Pour la sauver, Clegane l’assomme et l’emporte. Qu’est-ce qu’il disait déjà, quelques minutes auparavant, en parlant de sa famille ? A oui « Ne t’inquiètes pas, ils ne vont pas s’envoler » S’envoler, a priori non, mais c’est tout comme. G.R.R Martin, petit coquinou va, c’est amusant de passer avec un rouleau compresseur sur nos sentiments n’est-ce-pas ?

    Game of thrones - the red wedding 
    Oui, vous êtes dans la merde, et oui, tu l'a réalisé trop tard. 

    Bref : à l’intérieur, c’est pas mal la merde. C’est une vraie boucherie, et les hommes du vieux tuent Talisa, Ned, son bébé même pas encore né (ironie, ironie, quand tu nous tiens…), Robb et Catelyn, après que cette dernière ait désespérément tenté de sauver son fils. Je ne m’attarderai pas sur ce passage dans la série car l’effet spécial est juste pathétique, mais le passage du livre est bien plus intéressant : déjà parce que les dernières pensées de Catelyn sont juste atroces et poignantes, mais la dernière phrase, elle, en dit long et m’a d’ailleurs fait refuser sa mort : « Et puis l’acier toucha sa gorge, et la morsure en fut rouge et glacée ». Je ne suis pas vous, mais moi bizarrement, une fin comme ça, ça m’évoque plus une perte de connaissance qu’une mort… En plus, tuer son hôte sous son toit, ça porte malheur, c’est bien connu. Mais bon il est comme ça Waldou, un peu rebelle, tout ça tout ça. On apprend par la suite qu’Edmure est condamné à pourrir dans un donjon, tandis que les cadavres des Starks tout fraîchement assassinés défilent dans le château, la tête des sombres-loups cousue à la place de la leur. Deux jours après, le corps de Catelyn sera déshabillé puis jeté dans la rivière. Comme ça, tranquillement, alors qu’on est encore dans le nord et que les morts ont tendance à plus êtres très morts, ces temps-si, de l’autre côté du mur. Mais bon, c’est Waldou quoi.

    Franchement, c'est, à mon sens et beaucoup seront d'accord avec moi, un des passages les plus importants et les plus tristes de cette saison. Mais cela dit, même si je chouchoute sans doute un peu trop les Stark, ils méritaient de mourir. Sans doute pas de la manière dont c'est arrivé certes, mais oui ils le devaient. Pour plusieurs raisons : 

    • Robb n'avait absolument aucune idée de ce qu'il faisait. 

    Il faut bien l'admettre : Robb était un très mauvais leader. Bien que ses intentions eurent été très nobles au départ, il ne connaissait rien à la guerre et ça se sentait. Il a fait passer l'amour avant le devoir et les intérêts stratégiques, ça à beau être cruel, il est malheureusement Roi du nord, et il faut que les choses soient faites jusqu'au bout. D'autres personnages sont morts bien qu'ayant fait passer le devoir avant l'amour, mais les conditions n'étaient pas du tout les mêmes. N'est-ce pas Ned ? 

    • Le jeune louveteau n'écoutait rien à rien...

    ...Et ça lui à coûté la vie. Même si il ne connaissait pas grand chose à l'art de la guerre, il avait de nombreuses personnes pour le conseiller, et ses personnes avaient tenté de le dissuader de faire toutes les choses stupides qu'il a fait. C'est son orgueil qu'il a perdu : sa mère était nettement plus sage que lui, et sans doute qu'ils auraient pu arriver au moins jusqu'à Castal Rock s'il avait suivit ses conseils, ce qui ne fût pas le cas. On lui avait pourtant dit que Walder Frey était un homme dangereux. Too bad.

    • Il n'a pas gagné

    "When you play, you win or you die" disait Cersei à Ned Stark. Il s'y est prit comme un manche et il a perdu. Donc il est mort. Logique : on ne fait pas les choses à la légère dans Game of Thrones. Dommage, il avait pourtant gagné toute les batailles... 

    Cela dit, ce n'est pas parce que Robb est décédé suite à ses erreurs stratégiques que la scène n'est pas tragique, surtout dans le livre. Il suffit de se mettre à la place d'Arya, qui vient de perdre ses parents sous son nez alors qu'elle avait enfin pu les rejoindre : elle était si proche, et pourtant ils ne seront plus jamais réunis. De plus, peut être que Robb et Catelyn n'étaient pas les personnages les plus badass de la série, mais ils étaient quand même touchants, à leur manière. Plus au sud, Sansa se retrouve maintenant non seulement mariée au lutin, mais aussi sans aucune famille qu'elle sache en vie aux mains des personnes ayant dirigée l'opération.

    Déjà, même s'il s'y était prit comme un manche, l'intention de départ, venger sa famille, était plutôt noble. Puis Catelyn était une mère dévouer, fidèle jusqu'au bout à la devise de sa famille "Famille, Devoir, Honneur". Elle pensait être la cause des malheurs de sa famille car elle avait été incapable d'aimer Jon Snow, un "petit garçon sans maman", alors qu'on sait tous que c'est la faute de Mélisandre avec son truc chelou avec les sangsues.

    En tous cas, cet épisode nous confirme bien une chose : Walder Frey était bien le trou du cul qu'on pensait qu'il était. Même si on sait tous qu'un coup comme ça était bien sûr une idée de Tywin Lannister. Quand un coup vraiment foireux arrive dans cette série, on peut être quasiment sûr que papy Lannister ou Joffrey est dans les parages, de toutes façons, dans les trois premiers livres tout du moins. Mais bon, de toute façon, à ce niveau là on aura notre quota tant que LittleFinger sera en vie.

     
    La réaction de tout le monde - oui, ça m'amuse de vous rappeler le douloureux épisode de cette semaine.

    Si vous n'avez pas lu le livre, je vous conseille de partir maintenant sous peine d'être spoilé. Toute la suite comprenant des éléments relatif à celui-ci, comprenez que je ne vais pas tout mettre en blanc, ce serait pas du tout pratique... Donc scrollez en fermant bien les yeux surtout. Je n'ai pas fini le l'intégrale 4, donc le premier qui spoile à partir de là finira comme Joffrey. Compris ? 

    L'épilogue du troisième livre est tout à fait surprenant : en effet, Catelyn... Ressuscite. Un peu. Plus ou moins. En quelque sorte. Entre elle les marcheurs blancs, plus ça va, plus j'ai l'impression de regarder/lire The Walking Dead, sérieusement. Personnellement, j'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va se passer avec elle. Vraiment. Elle est la preuve que le nord se souvient, et ce serait vraiment cool qu'elle défonce une bonne fois pour toute la sale tête de Walder Frey. La gentille maman révèle son côté badass et ça va chier, je pense. Mais bizarrement, même si c'est un personnage que j'aimais beaucoup et que je n'avais vraiment pas envie de voir mourir, je n'arrive pas non plus à me réjouir de cette résurrection inespérée. 

    Ce que je veux dire par là, c'est que Catelyn était quand même de son vivant un personnage très courageux. Elle ne disait pas grand chose et n'avait pas le même courage qu'Arya, Daenerys ou même Robb, mais elle était à sa manière. Et jusqu'au bout. Elle pensait ses enfants morts, Sansa et Arya aux mains des Lannisters, les assassins de son mari. Elle a vu son premier fils mourir sous ses yeux. Comme tous les Stark, elle a elle aussi souffert, et comme tous les autres, elle aurait mérité de reposer en paix après tout ça. 

    Donc honnêtement, j'espère qu'après avoir vengé sa famille, elle pourra reposer en paix aux côtés de Ned et de Robb. Ils le méritent tous.

     

    * * *

    Bref ! ♥ J'ai hâte de découvrir la suite. En attendant de voir ce que nous réserve le final, je peux vous dire qu'il y'a pas mal de trucs épic qui vont se passer ! =^^= 

    L'amour est une porte ouverte les amis, alors n'hésitez pas à commenter l'article ! '^' A bientôt, je vous aime~

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    27 commentaires
  • Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Doctor Who 50th anniversary

                    Aujourd’hui, j’ai décidé, une fois n’est pas coutume, de faire un article sur une série télévisée qui fait ses 50 ans aujourd’hui, soit près d’un demi-siècle d’existence ! Ceux qui la connaissent bien savent déjà de laquelle je parle : Doctor Who. Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle nous raconte l’histoire du Docteur, le dernier seigneur du temps, qui voyage à travers l’espace et le temps à bord du Tardis afin, le plus souvent, d’aider une galaxie quelconque. N’ayant pas vu l’ancienne série (mais j’ai vraiment envie de voir les débuts de ma série préférée alors j’y travaille), il ne sera question dans cet article que de la nouvelle : en effet, la série ayant connu une grande perte de succès, elle a été arrêtée… Puis quelques années plus tard, ils ont fait une nouvelle saison, avec une nouvelle numérotation, et là, c’est le succès mondial, puisque le phénomène c’est aussi exporté chez nous… D’ailleurs mes amis Whovians (pour certains qui le font),  arrêtez de râler après France 4, c’est la première fois qu’une chaine télévisée s’intéresse d’aussi près à une série télévisée en lui consacrant parfois des nuits entières de diffusion, comme il sera encore une fois le cas ici avec le cinquantième anniversaire.

    Doctor Who 50th anniversary

     

                  Donc, résumons : le Docteur, c’est un seigneur du temps qui a eu plusieurs apparences (là, avec la prochaine saison, on atteint la 13eme) grâce à ses multiples régénérations, qui s’enclenchent lorsque le docteur est trop grièvement blessé. Cela permet, à mon sens, de renouveler le personnage du Docteur quand il y’a un souci (cas du premier docteur par exemple) et de faire qu’on ne s’en lasse jamais, puisque ce n’est jamais le même. Il possède aussi un très génial tournevis sonique (pas de commentaires lubriques SVP) qui lui permet de bidouiller toutes sortes de choses, comme les ordinateurs, les disjoncteurs, les interrupteurs en tous genres, les serrures de porte etc. Il a donc une réelle utilité, et ne lui sert pas qu’à monter des armoires. Le Tardis, son « vaisseau spatial » en forme de Police Box, qui étaient présentes au Royaume Uni avant l’invention des téléphones portables. Plus qu’un simple moyen de transport, le Tardis est une entité à part entière, puisqu’elle semble, tout d’abord, ne pas aimer Clara. Elle a aussi pris forme humaine dans un épisode (sous une forme féminine) et avouera même au Docteur qu’elle ne l’envoie pas forcément où il a envie d’aller, mais où il doit aller. Quant au Docteur en lui-même, une des choses que j’aime beaucoup chez lui est son côté enfantin, lui permettant de s’émerveiller devant chaque nouvelle découverte malgré son grand âge (je ne sais pas exactement, je crois que c’est plus de 800 ans, mais me lapidez pas parce que je ne connais pas le chiffre exact, OK ?), même lorsqu’il s’agit d’un piège mortel.

    Doctor Who 50th anniversary

     

                    Tiens, puisqu’on en est avec les pièges mortels, ça me fait penser que j’ai oublié de vous parler des ennemis du Docteur : car voyager à travers l’espace et le temps implique très souvent de faire des mauvaises rencontres… Parmi ceux qui reviennent le plus souvent, et ce, depuis la toute première saison, il y’a les Daleks, les plus vieux, ainsi que les plus dangereux ennemis du Docteur. Ils ont été créés de façon artificielle pour ne connaitre qu’une seule émotion : la haine. Ces espèces de robots avec une ventouse à la place des mains sont programmées pour détruire toute espèce inférieure à la leur ou tout ennemi dangereux, comme notre ami Seigneur du Temps qu’ils surnomment très amicalement « le prédateur ». Le fait que ces deux espèces se haïssent si cordialement peut être expliqué par la guerre du temps, qui a détruit non seulement tous les autres seigneurs du temps (sauf ptêtre un autre ouais) et presque tous les Daleks… Bien que machines à détruire disant le plus souvent « EXTERMINATE » ils sont également très organisés, disposons même d’un parlement que l’on peut voir dans le premier épisode de la dernière saison. Dans les ennemis les plus récurrents, je citerais aussi les Cybermens (sortes de robots voulant « upgrader » toute l’humanité en Cybermen, quelle modestie ! Et les chevilles, elles rentrent toujours dans votre boite de conserve ?) ou bien le maitre, qui est devenu fou après avoir regardé de trop près un vortex temporel (il a un truc avec les tambours, si vous voulez vous en débarrasser…) et bien qu’ils furent autrefois amis d’enfance avec le Docteur alors qu’ils étaient encore tous les deux à Gallifrey, ils sont maintenant ennemis.

                    Le jour du Docteur (appelé également « The Day ») a fait part d’une vaste polémiques sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter. Pourquoi ? A cause d’une guerre de fandoms entre les Whovians et les Directionners, le 1DDay tombant le même jour. Qu’importe, tout est bon pour faire de la pub, puisque #SaveTheDay est un hashtag qui est maintenant réutilisé de façon officielle par la BBC. Si cet épisode est tant attendu par les fans, c'est parce qu'il mettra non seulement en scène le prochain Docteur, mais aussi d'anciens personnages, comme 11th pour ne citer que lui... Et qu'il promet d'être du tonerre ! \o/ En attendant, je souhaite joyeux anniversaire au Docteur, et retourne dans mon antre…

     (edit) Pour terminer en beauté, je vous invite à regarder ces deux vidéos qui résument très bien la série ! Merci à @Aejil_plume de m'avoir fait découvrir la vidéo "Doctor Who expliqué à ta mère"

                       

     

    Akari.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    30 commentaires
  • Summer Wars

    Summer Wars

    Salut tout le monde ! :3

    Ouais bon je sais, j'ai pas mis ma formule d'accueil habituelle, mais je vous aime quand même, vous en faites pas ! Dans la catégorie des films qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie, je demande Summer Wars ! Si vous vous interessez aux animes, et ce ne serait-ce qu'un tout petit peu, vous ne pouvez pas être passé à côté de Summer Wars sorti en Novembre 2010 si je me souviens bien (la date est à vérifier, je n'en suis pas sûre). Il a été réalisé par Mamoru Asoda qui a également réalisé Ame et Yuki les Enfants loups (que je n'ai pas vu) et la traversée du temps dont je garde d'assez bons souvenirs (je l'ai vu en 2007, donc en gros je devais avoir 9 ans maxi, ça commence à faire loin xD).

    Bref, j'ai dit plus haut qu'on ne pouvait pas passer à côté : hors au moment de sa sortie, je me suis débouillé pour le faire ! xD J'en avais quand même entendu parlé après coup mais bon hein ça crait quand même. J'ai donc regardé ce film sans savoir de qui c'était, ni de quoi il en retournait, ni combien de temps il pouvait bien durer (ça c'est  intelligent, étant donné qu'il dure presque deux heures j'aurais très bien pu me faire couper dans le visionnage comme quand j'ai vu Rebelle, a vraiment, même quand je me fais avoir j'y retourne, je suis un vrai génie !). Alors pour ce qui est de l'histoire du film... Bon je tiens a préciser que je sais très bien que ce film a déjà été présenté en long, en large et en travers par des gens beaucoup plus doués que moi, mais bon, faire un article sans présenter le film qu'il traite, c'est un peu dommage ! xD) Donc je disais. Pour ce qui est de l'histoire, Summers Wars commence alors que Natsuki qui est, accessoirement, la fille la plus populaire de son lycée, demande à Kenji Koiso si il veut bien l'accompagner à Nagano pour la dépanner. 

    Ouais bon, je vous l'accorde, elle demande à Kenji et à son copain si un des deux veut bien l'accompanger, Kenji aura la chance de gagner à la courte paille (enfin a peu près).

    Bref. Mais ce pauvre Kenji ne sait pas dans quoi il c'est embarqué : en effet si Natsuki l'a ammené jusqu'a Nagano... C'est pour qu'il se fasse passer pour son fiancé ! On découvre également que la fourbe à tout préparé, même le profil idéal. Mais pourquoi, me direz vous ! Et bien, parce qu'elle a dit à sa grand mère qu'elle avait un fiancé, et elle ne veut pas décevoir celle-ci... En effet, toute la famille (et y'a du peuple, j'ai pas retenu tous les prénoms et encore moins le nombre exact de membres, ni le métier de chacun d'ailleurs, faut dire qu leurs professions sont assez diverses) est présente ! Et le tout pour l'anniversaire de la doyenne, qui fête ses 90 ans. 

    Ai-je oublié de préciser que notre cher Kenji avait manqué de peu l'occasion de représenter le Japon aux olympiades de maths ? Oui je crois bien. Et ai-je oublié de préciser que son pote est un des modérateurs d'Oz, une sorte de giga-plateforme communautaire ou l'ont peut faire absolument tout et n'importe quoi, puisque tout le monde a son avatar, et que cet avatar y a les mêmes pouvoirs que dans la vraie vie ! Et oui, c'est cette plateforme qui est au centre du film, et pour cause.... Le fait qu'on puisse absolument tout y faire est pour beaucoup : en effet, le président peut par exemple, lancer une bombe atomique depuis cet immense plateforme virtuelle. Brrr, flippant... Bref, avant de m'emmeler les pinceaux, le retourne a la suite du résumé.   

    Donc nous sommes toujours avec notre pauvre Kenji, complétement paumé au milieu de ce qui était le clan Jinnouchi.... Oui, la famille de Natsuki a une longue histoire ! Ils ont été de braves guerriers, puis de grands marchands (avant que tout l'argent ne soit claqué par le grand père de l'actuelle chef du clan), et ça, ça impressionne assez tout de même notre lycéen timide. Et oui, si sont secret est découvert, il est dans la mouise. 

    Et ce n'est pas ça, le pire qui l'attend : le soir même, notre ami reçoit un texto envoyé par un inconnu, comportant uniquement une équation et la phrase "Solve me". Insomniaque, curieux et mathématicien invétéré, notre ami résout donc l'équation et renvoie le tout avant de se rendormir. Anodin ? Peut-être pas... Car le lendemain, il passe à la télé ! Et oui, notre ami est devenu le hackeur le plus recherché de la planète sans même quitter son lit, et pour cause : l'équation qu'il avait reçu la veille était en fait la clé qui donnait accès à tout le monde d'Oz, qui est donc complétement chamboulé. Il est même recherché par la police ! Paniqué, il essaie de se connecter depuis son mobile mais n'y arrive pas. Il va donc emprunter le PC au geek de la famille (qu'on a aperçu entres-temps) et essaie de se connecter de là, mais rien n'y fait. En plus, tout le monde a découvert les pots-aux-roses : qu'il était recherché par la police (bha ouais, il a quand même sa tête sur toutes les chaines) et qu'il n'était pas celui qu'il prétendait. La loose quoi. 

    Kenji est donc embarqué par le cousin de Natsuki, qui est policier, pendant que le virus fou la merde dans tout Oz. Au bout de deux heures, il se rendent cependant à la raison : ils ne passeront pas. Et oui, il y'a des embouteillages dans toute la ville (plus de 60 kilomètres !) ce qui risque de rendre la circulation jusqu'au poste difficile. Et tout ça a cause de ce foutu virus ! Le lycéen culpabilise a mort... Jusqu'à apprendre qu'il n'est pas le seul à s'être fait volé son compte, ni a avoir reçu ce fichu texto ! Il n'est même pas dans la liste de ceux qui ont trouvé la bonne réponse, ce qui veut dire qu'il n'y est pour rien ! Mais bon, ça corrige toujours pas le problème du virus qui est en train de tout casser... Heureusement, le cousin geek a la solution ! Appelé Ikezawa dans le vrai monde, il n'est autre que King Kazma dans Oz, un avatar mondialement connu pour sa force ! Bref il essaient, il se ratent, il persévèrent et ainsi de suite...

    S'en suit ensuite un gros bordel donc je ne me souviens plus trop (tout les trucs importants du film quoi xD) où l'on découvre que le fils adoptif de la vielle n'est autre qu'un espion qui a fabriqué un virus nommé Love Machine (comme une chanson des Morning Musume !) avec l'argent de celle-ci, et que, Ô misére ! C'est elle qui est en train de tout détruire dans Oz depuis maintenant une journée. Personne ets content, la grand mère s'énerve particulièrement donc du coup le fils se casse, et tout ça se termine sur une partie de Hanafuda entre la grand mère et Kenji, puis tout le monde va se coucher. Je précise que suite aux embouteillages, une bonne partie des invités n'est pas arrivés, heureusement que mamie a fait jouer ses relations pendant une bonne partie de la journée pour arranger tout ça, car mamie connait des gens assez utiles ! 

    Or, au petit matin, malheur ! La fête d'anniversaire va se transformer en deuil : la grand mère est morte ! Tout ça à cause du merdier qui a eu lieu dans Oz.... Pendant que les filles restent à préparer le deuil, les hommes, conduit par un oncle patron-pêcheur qui connait étrangement bien tous les épisodes de guerre auxquels la famille a participé, décident d'honorer la mémoire de leur chef en menant un combat contre Love-Machine. Grâce à des moyens assez incroyable pour une simple famille, ils arrivent à regrouper tout le matériel necessaire : C'est une véritable guerre qui s'engage contre le virus. Je précise qu'entre-temps, le fils adoptif de mamie est revenu suite à un appel de Natsuki passé depuis son portable qu'il avait oublié là-bas (en fait elle a prit son portable parce que personne a part lui-même a ses coordonées), et dont le code pin était la date d'anniversaire de la doyenne pour l'anecdote émouvante, et qu'il peut revenir, parce que les denières volontées de grand mère demande aux autres de l'accepter s'il revient. 

    Bref, le sort du monde se jouera sur une partie de Hanafuda... Disputée par Natsuki ! Elle s'en tire super bien grâce aux enseignements de mamie, et accesoirement grâce au porte-bonheur fourni par des espèces de baleines volantes. Malheureusement, elle perdra une partie, et ne pourra plus rejouer ! Un joueur se dévoue alors pour l'aider, puis plein de joueur, et finalement, elle gagne. (faut quand même empêcher un satellite de tomber sur une centrale nucléaire hein, puis y'a un compte à rebours de deux heures pour leur mettre la pression et, accessoirement, ils perdent juste 20 minutes à manger pour respecter les dernières volontées de leur grand-mère qui ne pouvaient évidement pas être honorées à un moment plus propice); Tout le monde c'est aidé, tout le monde a gagné, fin.

    Non j'déconne, en fait ce virus est rien qu'un sale enculé qui leur envoie le missile dans leur tête à eux du coup. Et oui, ils vont mourrir ! Heureusement, Kenji et l'ex-méchant fils arrive à le dévier et leur maison est juste détruite. C'en suit ensuite une séquence émotion ou Natsuki porte le kimono offert par sa grand-mère et embrasse Kenji qui s'évanoui littéralement d'une hémorragie nasale. Fin ! :D

     

    Bon alors, désolé pour ce non-résumé plutôt long et assez confus, j'espère que vous y aurez compris quelque chose ^^' J'avoue être passée sur la page wikipédia pour les allusions techniques comme le nom du jeu de cartes que je n'arrivais plus à ressortir ou la référence a Morning Musume que je n'avais pas remarquée (honte à moi !). En tous cas on passe vraiment un bon moment devant ce film, il m'a beaucoup plu et c'est avec plaisir que je le reverrais ! ^^ Il est amusant, émouvant, bref xD 

    Si vous l'avez vu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et, accessoirement, corriger mon minable article ! xD

    Au fait, comme il m'arrive de faire des articles sur des animes ou des mangas que j'ai aimé, j'avais pensé le faire pour un film pour changer : vous en pensez quoi ? J'aimerais bien avoir des retours ^^" Il faut que je fasse moins long ou bien c'est bon ? Enfin ce genre de trucs quoi ^^" (Vous attendez pas au dernier Twilight ici hein, ce sera forcément un truc en rapport avec l'animation pour rester dans le thème du blog ^^)

    Sur ce, ja nee ! 
    Akari'

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Mirai Nikki - Another World Mirai Nikki - Another World 
    (Faites gaffe, elle est dangereuse, elle à un pistolet !) ______________Yukki ! Anata no koto wa subete shiteru ! 

    Bonjour mes petits fennecs des neiges !

    Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser "Oh mon Dieu, ils ont tué Kenny !" en écrivant le titre. D'ailleurs j'aurais bien aimé qu'un personnage de Mirai Nikki s'appelle Kenny, que je puisse prononcer cette phrase derrière mon écran... Ok ok, je sors. Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler d'un drama, mais, je vous rectifie tout de suite : ce sera la première et dernière fois. Car quand on aime pas les dramas, la pire chose à faire, c'est de regarder un drama !  Enfin bon. Tout commença il y'a deux semaines alors que je rentrais des courses. J'ouvris mon Coyote Mag gentiment acheté par ma mère, et là, je lis : "Mirai Nikki adapté en Drama !" Oh mon Dieu !, me suis-je dis, il faut que je regarde ça ! Mauvaise idée. Les amateurs du genre l'adoreront sûrement hein, mais bon. 

    Le résumé global ressemble un peu à celui de l'anime : plusieurs détenteurs de journaux devront s'entre tuer. Il y'a néanmoins quelques variantes : seuls des détenteurs du dernier chromium (ou quelque chose comme ça) sont des détenteurs de journaux et il y'en à en tous huit et non douze. Le vainqueur du jeu ne devient non pas Dieu, mais voit tous ses souhaits exaucés (enfin bon, imaginons que le vainqueur soit Zatsu-chan, ça revient au même). Prenant le risque de me faire balancer des tomates j'ai trouvé le tout très... carton pâte. Enfin, il faut dire que je ne suis pas habituée des dramas, c'est peut-être pour ça. Par contre, je dois avouer une chose : je salue l'interprète de Yuno. Elle à réussi à être aussi chiante que la Yuno de l'anime, aussi collante, aussi flippante, et ça, je dois avouer que ça se salue, même si je n'accroche pas du tout à ses hauts à fleurs. Enfin bon : personne n'est parfait et surtout pas Yuno.

    Concernant les personnages autre que Yuno, je dois avouer que j'ai oublié de tous ceux qui n'étaient pas similaires au manga. A part de vagues ressemblances avec certains personnages de l'anime, ils sont tout à fait différents (mis à part Yuno) ce qui n'est pas désagréable. Yukki n'est plus lui même : il ne pleure plus, et attention, il agit ! Oui oui mes amis, je dois avouer que ça m'a surpris. C'est pas plus mal en fin de compte. Mais je dois avouer que celui à qui le changement profite le moins, c'est bien ce cher Deus, qui se voit, d'un Dieu flippant mais bien sympa, réduis à un simple soleil hologramme, et ça, je peux vous assurer que ça casse le mythe. Enfin bon, on à plus à blairer murmur, tout du moins pendant les trois premiers épisodes. A noter que le numéro 3 de l'anime est présent, enfin, ce n'est pas tout à fait lui mais il à le même look, ce qui reviens au même. (et j'ai pas l'intention de regarder la suite 8D)

    Enfin pour finir, je vous propose un comparatif entre les différences (a prioris) entre le drama et l'anime ! ^^

    //// Anime Drama
    Nombre de détenteurs : 12 
    Psychopathe en titre :  Yuno Yuno ?
    Journaux :  Chaque journal possède
    des caractéristiques propres
    en fonction de ce que le
    propriétaire y écrivait
    avant 
    Chaque journal donne des
    informations sur le détenteur
    et lui seul. Uniquement les
    propriétaires d'une super
    édition limité participent au jeu. 
    % de normalité chez les
    détenteurs de journaux 
    environs 15% environs 80%
    Deus Ex Machina

    Mirai Nikki - Another World

    Mirai Nikki - Another World

    Sort du gagnant :  Devient Dieu à la place de Deus Voit tous ses souhaits exaucés
    Moyen de tuer un détenteur : Le tuer ou détruire son journal  Idem
         
         

    Sur ce, je vous laisse ! Merci d'avoir eu la patience (ou pas) de lire cet article, ja nee ! *courbette* Veuillez noter que cet article à été réalisé à partir des deux premiers épisodes ! J'ai téléchargé le troisième mais je ne l'ai pas regardé. Si vous avez aimé ou non ce drama, n'hésitez pas à vous manifester, sauf si c'est pour me jeter des tomates ! Lancez moi de la salade, c'est meilleur. 
    Hum... Et si cet article est classé dans la rubrique mangas, c'est uniquement parce que j'ai eu la flemme de créer une rubrique pour un article. Honnêtement, je ne pense pas que ce soit la peine.... Ouais je sais, honte sur moi.  Ja nee pour de vrai cette fois !
    PS : Désolé pour les fautes d'orthographe dans mon article, j'ai beau mettre de l'essence de Beschrelle un peu partout, elles ne veulent pas partir-euh ! Méchantes, allez ailleurs !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique