• Orange is the New Black, la vie carcérale c'est drôle parfois.

    Orange is the New Black 

    Bonjour mes petits fennecs !

     

    Bien que cela fasse presque un mois sans nouveautés, je ne suis pas morte ! Et pour vous le prouver, je reviens avec un article ! Cette fois-ci, je parlerai (encore) d’une série télé mais le prochain, promis, ce sera sur un anime ou un manga. Ou quelque chose du genre. Bref.

    Comme en ce moment je vis chez mon père et que là-bas, je connais personne, je n’ai rien de mieux à faire que de glander devant des séries télé, genre pire que d’habitude. Du coup, j’ai quasiment terminé Orange is New Black, une série télé que j’avais commencé à regarder pour me vider la tête entre deux épisodes d’Hannibal. Et on peut dire que c’est bien réussi !

     

    Donc pour commencer, Orange is the New Black (aussi abrégé Oitnb), c’est quoi ? Du créateur de Weeds (que je n’ai pas regardé, en passant), cette série est sortie le 11 juillet 2013 sur Netflix. À moins que vous n’habitiez au Québec ou au Canada, vous allez donc être obligés de la télécharger ou d’acheter les DVDs pour pouvoir la regarder. Elle possède déjà deux saisons ainsi qu’une troisième en cours de tournage qui sortira courant 2015.

     

    Et alors, Orange is the New Black, ça raconte quoi ? Adapté d’une histoire vraie, nous suivons l’histoire du point de vue de Piper Chapman, une femme d’environ une trentaine d’années, qui intègre une prison de sécurité minimale pour y purger une peine de quinze mois environ. La jeune femme se retrouve là-bas pour avoir, il y’a dix ans, transporté une malette contenant de l’argent pour de la drogue; elle avait fait cela pour sa petite amie de l’époque, Alex Vause. Elle vivait depuis une vie rangée en compagnie de son fiancée avec qui elle comptait se marier. Désormais, elle doit s’intégrer dans cet établissement pénitencier où elle fera des découvertes... Intéressantes. En plus du système étrange de “tribus” qui y est exercé (les latinas avec les latinas, les noires avec les noires, les blanches avec les blanches, les vieilles avec les vieilles et ainsi de suite), elle fera aussi la connaissances des autres filles qui s’y trouvent. Et elles ont toutes un caractère plutôt... Original.

     

    Orange is the New Black, la vie carcérale c'est drôle parfois.

     

    Si vous cherchez une série plutôt sympathique et rigolote sans être complètement idiote plus qu’une vrai série sur la vie carcérale (il me semble qu’il y’en a quelques autres qui pourraient bien plus faire votre bonheur, dans ce cas), il se pourrait qu’Oitbn soit la série que vous cherchez. On oublie rapidement que les différents protagonistes sont des criminelles (parfois endurcies) et on s’attache facilement à elles. Bien que toutes un peu excentriques, à la manière, elles ont chacune un caractère propre et une histoire qui les définit, si bien que le personnage principal, Chapman, n’est pas la seule intéressante dans la série, loin de là. Les codes de la vie en prison nous sont appris par les autres prisonnières, qui conseillent Piper, mais aussi par ses erreurs : de nombreux jours sans manger lui apprendront par exemple qu’il faut faire (très) attention à ce qu’on dit ici. De plus, les différentes prisonnières ne nous sont pas montrés uniquement en tant que tel, mais aussi comme véritables êtres humains avec un passé. D’ailleurs, le vécu des différents personnages nous est montrés par des flash-back : bien que le système ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais pour ma part, je trouve qu’il est très approprié, étant donné que ces derniers sont placés aux bons moments. Attention cependant, la série contient pas mal de contenu lesbien (que ce soit avant ou dans la prison elle-même) ainsi que d’autre contenu disons... Mature. Si vous avez moins de quatorze ans, je vous conseille donc de vous abstenir...

     

    Voilà voilà, pour finir je dirais que même si cette série sort un peu du genre et du cadre que j’apprécie habituellement, je me suis fait les deux saisons en un temps record et que j’ai passé vraiment de bons moments, même si parfois j’ai vraiment envie de gifler Chapman ou de prendre une des filles dans mes bras (bien que l’entreprise soit plutôt risquée, je vous l’accorde). Si je devais donner une note, elle serait de 4/5 je dirais. Ce sera tout pour cette fois-ci, ja ne les fennecs ! 

    « Red Velvet - Happiness ! Mon bouton ne figure pas ! (et autres problèmes) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Août 2014 à 21:42

    Coucou

    Je me suis entamée les deux premières saisons en deux jours ! :D

    Records pour moi, j'adore cette séries, le style réalité est excellent, et c'est drôle tout a fait ce que je recherche dans une série.

    J'ai hate de voir la troisieme saisons ! :D

    Breff j'adore ton blog il est kiffant ;) !!

    2
    Samedi 20 Septembre 2014 à 15:11

    Hello ! Désolé du retard (un moi pile poil, dans quelques heures) mais ton commentaire c'était à priori noyé dans mes notifs... Pardon ! 

    C'est à peu près ce que j'ai fait, le mieux c'est que c'est drôle dans forcément être idiot ou quoi ^^ 

    Moi aussi, les filles de Lichfield me manquent déjà... :/

    Merci beaucoup, je vais voir le tien de ce pas ! :D

    3
    Samedi 20 Septembre 2014 à 18:40
    Coucou, c'est pas grave ! ^^ Moi aussi elles me manques ... Merci a toi ! :/
    4
    Samedi 20 Septembre 2014 à 18:45

    Derien ! Ça me rassure de voir que je suis pas la seule~

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 21:28
    Bah tkt t'es pas seule :p ;)
    6
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 21:30
    Bah tkt t'es pas seule :p ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :